Animation

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Volt, Star Malgré Lui de Chris Williams, Byron Howard 2008

Avec : 

  • John Travolta : Volt (Voix)
  • Miley Cyrus : Penny (Voix)
  • Susie Essman : Mittens (Voix)
  • Mark Walton : Rhino (Voix)

Origine : USA

Durée : 96 Min

Pour le chien Volt, star d’une série télévisée à succès, chaque journée est riche d’aventure, de danger et de mystère – du moins devant les caméras. Ce n’est plus le cas lorsqu’il se retrouve par erreur loin des studios de Hollywood, à New York… Il va alors entamer la plus grande et la plus périlleuse de ses aventures – dans le monde réel, cette fois. Et il est convaincu que ses superpouvoirs et ses actes héroïques sont réels…
Heureusement, Volt va se trouver deux curieux compagnons de voyage : un chat abandonné et blasé nommé Mittens, et un hamster fan de télé dans sa balle de plastique appelé Rhino. Volt va découvrir qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des pouvoirs extraordinaires pour être un vrai héros… (Résumé : Source : cinemovies.fr)

Depuis le rachat de Pixar par Disney, c’est tout un savoir faire unique dont profite la firme aux grandes oreilles. En perte de vitesse au début des années 2000 et menacée par quelques studios concurrents comme la Dreamworks (« Shrek »), Disney se devait donc de réagir en réalisant cette alliance qui re-dynamisa son conteste son secteur animation par cet apport exceptionnel de talents. Déjà président de Pixar, c’est donc John Lasseter qui parallèlement à ses fonctions, prend aussi en main le département animation originel de Disney destiné aux plus jeunes. A la tête des deux filiales, Lasseter va immédiatement imposer son style et ses idées.

La preuve en est sur ce nouveau film où il ne va pas se priver de se séparer du réalisateur initial, Chris Sanders, malgré l’avancée du projet, celui-ci refusant les modifications imposées par le grand patron.
C’est donc sous l’influence omniprésente de Lasseter qu’est réalisé ce « Volt ». Une mise en image qui, à cause des retards pris par ces changements, due être réalisée en, à peine, 18 mois quand, traditionnellement, il faut environ quatre ans pour produire un tel film.
Cette précipitation aurait pu laisser craindre un résultat bâclé et approximatif mais grâce au talent et au professionnalisme de toute cette équipe, « Volt, Star Malgré Lui » est, au final, un film réussi, particulièrement divertissant et attachant et au visuel d’une excellente tenue.
Inspirée par les peintures de Edward Hopper et le travail du directeur photo, Vilmos Zsigmond, l’animation est un parfait mélange entre personnages en 3D et arrière plans donnant l’impression d’avoir été peints à la main, rendant le tout, beaucoup moins froid et artificiel qu’à l’habitude.

Côté personnage donc, le « héros » est incarné par un chien de race « White shepard », choisi à cause de ses grandes oreilles, permettant aux animateurs de profiter d’un panel plus large d’expressions. En effet, à la fois déterminé et bagarreur, « Volt » n’en est pas moins ultra attachant, découvrant du jour au lendemain qu’il a toujours vécu dans un monde factice, à l’image de Truman Burbank dans « The Truman Show », et qu’il n’est pas le super héros qu’on lui a toujours fait croire mais un simple chien qui va devoir réapprendre à faire comme ses semblables.

Pour cela, il est accompagné par un chat de gouttière aussi fourbe qu’amical et d’un hamster complètement délirant.
Réunis pour un long périple, ils nous offrent un sympathique spectacle, agréable à regarder même s’il est sans surprise. En effet, destinée à un public plus jeune que celui des films Pixar, l’intrigue reste simple et prévisible dominée par les seules valeurs d’amour et d’amitié, traditionnelles pour le genre.

Si l’on a gardé une âme d’enfant intacte, on ne peut qu’être séduit par les aventures de ce petit chien et de ses amis dans ce film plaisant, à la technique parfaite, destiné à toute la famille.

Volt, Star Malgré Lui de Chris Williams, Byron Howard 2008 Exterminator

Volt, Star Malgré Lui

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags:


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1