Comédie

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

Vive les Femmes de Claude Confortès 1983

Avec : 

  • Maurice Risch : Mammouth
  • Catherine Leprince : Viviane
  • Roland Giraud : Bob
  • Georges Beller : Patrick

Origine : France

Durée : 87 Min

Chronique caustique des jours et des nuits de quelques couples « à la française ». Viviane, prof de dessin, sa copine Ginette, le beau Patrick, Bob, un peu plouc, mammouth de la B.D… (Résumé : Source : cinemovies.fr)

Adapter un album de petites histoires du mythique Reiser présente un véritable risque. Heureusement, Confortes s’en sort à peu près bien avec ce film qui s’avère être un divertissement tout de même assez honnête.

Assez inégal, le long métrage enchaîne comme dans le livre, des saynètes qui n’ont pas forcément de lien entre elles, hormis leurs protagonistes qui interprètent toujours les mêmes rôles : Une galerie de français moyens, voire plus un peu « beauf », préoccupés par leur libido et comment la satisfaire.

Le rythme souffre d’un manque réel de fil rouge. Les sketches étant véritablement de qualité inégale, on se prend de temps en temps à regarder sa montre.

De nombreuses scènes assez réussies (mais d’un gout douteux) viennent tout de même relever l’ensemble (la séquence de la belle -mais assez mauvaise- Catherine Leprince face à sa classe d’élèves voyeurs…). La bonne humeur ambiante et la qualité de l’écriture de Reiser nous donnent même quelques scènes cultes comme la drague de Roland Giraud sur la plage avec le désormais classique : « Ca vous dirait de tirer un coup avec moi à l’hotel ? » .

C’est vrai qu’il faut être assez indulgent pour profiter pleinement d’un film pas très fin, peu rythmé et assez daté 80’s (les costumes de Beller…) où la reflexion sur les relations humaines et sur la connerie ne sont, finalement, pas aussi grinçantes que la caution Reiser aurait pu laisser entrevoir.

Pas de quoi bouder un bon petit moment de gauloiseries assez sexy (Leprince est plus souvent nue que habillée…), interprété par une bande d’acteurs qui ont vraiment l’air de s’amuser, Giraud, Leprince, Risch donc, mais aussi la regrettée Pauline Lafont, Georges Beller ou Michèle Bernier, sans oublier les caméos de Wolinski, Gébé ou Cavanna.

A voir pour se vider les méninges et partager un moment de bonne humeur non feinte. C’est déja pas mal.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Vive les Femmes de Claude Confortès 1983 Exterminator

Vive les Femmes

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1