Drame

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

Une Semaine de Vacances de Bertrand Tavernier 1980

Avec : 

  • Nathalie Baye : Laurence Cuers
  • Michel Galabru : Mancheron
  • Gérard Lanvin : Pierre
  • Flore Fitzgerald : Anne

Origine : France

Durée : 102 Min

Une jeune femme, professeur de français dans un CES à Lyon, s’interroge sur les finalités de son métier et sur sa propre personnalité. Elle a une semaine de vacances pour trouver une réponse aux questions essentielles pour elle. (Source : allociné.fr).

Après «La Mort en Direct», drame futuriste tourné en Ecosse, mettant en scène Romy Schneider et Harvey Keitel, Bertrand Tavernier s’octroie un salutaire retour aux sources et revient à Lyon, sa ville natale, pour le tournage de ce film intimiste racontant le «burn out» d’un jeune professeur de français. Ras-le-bol de son job, ras-le-bol de sa vie, elle profite alors d’une semaine de repos pour faire le point et réfléchir à son avenir.

Le film devait être au départ, l’adaptation du livre de Claude Duneton, «Je suis comme une Truie qui Doute», véritable critique de l’éducation nationale. Mais devant le refus de l’auteur de participer à sa mise en image, Tavernier dût se résoudre à écrire un scénario original avec la complicité de Marie-Françoise Hans et Colo Tavernier, sa compagne.

Le trio se concentre alors sur le portrait d’une femme qui doute. De son métier de prof, de sa relation avec ses élèves, de sa vie amoureuse… Elle cherche à savoir qui elle est et ce qu’elle veut vraiment mais qui peine à aller vers les autres.

Cette femme, c’est Nathalie Baye (sublime dans tous les sens du terme) qui obtient ici son premier grand rôle. Autour d’elle un Gérard Lanvin quasi débutant et un Michel Galabru inattendu en confident de la jeune femme.

Tavernier nous laisse un film plaisant et sensible qui ne tombe jamais le pathos. Au travers le portrait de cette femme un peu perdue, le cinéaste fait surtout le constat d’une société individualiste qui se referme de plus en plus sur elle-même. Et c’est en se livrant, en renouant les liens rompus que Laurence parviendra à sortir la tête de l’eau, à comprendre les autres, à se comprendre.

Un sujet plus que jamais d’actualité traité avec une extrême finesse, porté par la superbe photographie de Pierre-William Glenn (les plans de la cité rhodanienne sont superbes) et des acteurs formidables.

A coup sûr, l’un des meilleurs films de ce grand réalisateur, récompensé par une sélection au festival de Cannes.

En Savoir Plus : Reportage sur le Tournage

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Une Semaine de Vacances de Bertrand Tavernier 1980 Exterminator

Une Semaine de Vacances

Notre Avis

Summary:

4.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1