Fantastique - SF

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Tremors de Ron Underwood 1989

Avec : 

  • Kevin Bacon : Valentine McKee
  • Fred Ward : Earl Bassett
  • Finn Carter : Rhonda LeBeck
  • Michael Gross : Burt Gummer

Origine : USA

Durée : 96 Min

Perfection, un village perdu dans le désert du Nevada. Val et Earl, deux amis inséparables, rencontrent Rhonda LeBeck, une jeune sismologue, qui effectue un stage dans la région. Rhonda prétend que ses appareils ont enregistré des variations inexplicables. Quelque temps plus tard, Val et Earl retrouvent le corps sans vie de Fred, le ferrailleur du village. Plus tard, c’est un éleveur de moutons dont ils ne retrouvent que la tête. Les bêtes, quant à elles, ont été sauvagement éventrées. Les évènements tragiques se succèdent. Plusieurs habitants sont attaqués par de mystérieuses créatures. Tout semble indiquer que celles-ci se dirigent droit sur le village. Les survivants se réfugient dans la boutique du village et préparent leurs défenses. Là, ils découvrent un morceau de serpent géant accroché sous leur voiture, sans pour autant trouver la moindre autre trace de reptile… (Source : Wikipedia).

C’est lorsqu’il travaillait comme monteur pour la Navy que, planté en plein milieu du désert californien, le scénariste Steve S. Wilson eu l’idée de «monstres souterrains» surgissant de ce sol aride pour tuer. Ces vers géants inspirés de ceux que l’on peut voir dans «Dune» de David Lynch à l’apparence similaire. Quelques années plus tard, Wilson qui s’était alors imposé avec le scénario de «Short Circuit», proposa l’idée à son ami réalisateur Ron Underwood.

Emballé par le pitch, les 2 hommes frappèrent à la porte des différents studios de Hollywood qui se montrèrent majoritairement perplexes dans un premier temps.

Wilson développa tout de même le scénario avec la complicité de Brent Maddock qui finira par convaincre la productrice Gale Anne Hurd, ex femme de James Cameron de participer à l’entreprise.

Dans la foulée, Universal accepte enfin de prendre en charge le projet avec un budget d’environ 12 M de dollars.

Une somme limitée mais parfaitement utilisée pour ce qui allait devenir un génial hommage aux séries B de science fiction des années 50 teintée d’humour à la sauce redneck.

Sans prétention mais avec beaucoup d’inspiration et visiblement énormément de plaisir, Ron Underwood (dont c’est le premier film) parvient à rendre ce film au scénario à priori classique, à la fois divertissant et jubilatoire.

Mené sur les chapeaux de roue, «Tremors» enchaine les scènes d’action sur un rythme effréné tout en gardant une fraicheur et une légèreté bienvenues.

En cela, Underwood est bien aidé par une superbe photographie et un excellent casting où l’on retrouve tout d’abord le duo Kevin Bacon / Fred Ward, 2 potes qui tentent par tous les moyens de quitter leur trou perdu mais qui n’y parviennent jamais, attachants, bourrés d’humour et à la complicité évidente. Michael Gross et la chanteuse country Reba Mc Entire composent un autre duo, fanatiques des armes à feu, tout aussi impayable.

Plus de 20 ans après, les effets spéciaux mécaniques faits sans ajouts numériques, tiennent encore bien la route. Les créatures (appelées Graboïds) restent à la fois effrayantes et impressionnantes et participent également à l’impression ultra positive qui se dégage de ce film fait sans autre ambition que de nous divertir. Contrat pleinement rempli.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Tremors de Ron Underwood 1989 Exterminator

Tremors

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1