Comédie

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

Tout le Monde Peut se Tromper de Jean Couturier 1982

Avec : 

  • Fanny Cottençon : Albine Boisvert
  • Francis Perrin : Ludovic Vincent
  • Bernard Le Coq : Inspecteur Tarnopol
  • Christophe Bourseiller : Edgar

Origine : France

Durée : 109 Min

A 25 ans, Albine pense plus souvent aux Iles sous le vent qu’au travail de steno qu’elle occupe dans une petite bijouterie de la rue du Temple. Seulement les fins de mois sont difficiles . Un jour, sur le coup de midi, deux gangsters braquent Albine et raflent, en l’absence des bijoutiers, le contenu du coffre-fort….(Résumé : Source : cinemovies.fr)

Après l’énorme succès de « Tête à Claques » un an auparavant avec ses 6 millions d’entrées France, dépassant les chiffres de la comédie à gros budget de Mel Brooks « La Folle Histoire du Monde », Francis Perrin et Fanny Cottençon rempilent pour une nouvelle comédie sous la houlette, cette fois-ci, du laborieux Jean Couturier. Malheureusement, le duo ne connaitra pas le même triomphe avec ce film ennuyeux et pas drôle.

Ca commençait plutôt bien avec cette jolie fille, victime d’un hold up qui tourne mal et qui sera au centre d’une multitude de péripéties. Le scénario multiplie pourtant les situations sauce vaudeville mais la sauce ne prend quasiment jamais, tout tombe pratiquement à plat.

C’est très molasson et ce n’est pas la charmante Fanny Cottençon, véritable vedette de ce film, et assez bonne dans son rôle, qui parvient à relever la saveur. Qu’en est -il de Francis Perrin ? Présenté comme la co-vedette de ce film, il n’y tient réellement qu’un second rôle, n’apparaissant qu’au bout de 40 minutes et ce, de manière sporadique.

Visiblement pas très inspiré par ce qu’il joue, Perrin fait le minimum. Parmi les autres personnages satellites, on retrouve un convainquant Bernard Le Coq dans le rôle du policier chargé de l’enquête, follement épris de la Cottençon, tout comme le fantasque Christophe Bourseiller, vu dans le mythique « P.R.O.F.S », en bon copain maladroit et amoureux….

On ne rit pas, on s’ennuie beaucoup, constatant rapidement que tout ceci ne mène pas à grand chose. Nous ne sommes pas aidés non plus par la réalisation sans relief de Jean Couturier qui n’a aucun sens de la comédie et qui se contente uniquement de filmer un scénario qui, un peu plus travaillé, aurait pu donner beaucoup plus. L’impression sur Couturier se confirmera quelques années plus tard avec le nulissime « Charlots Connection », énorme nanar qui enterrera définitivement la carrière du groupe de comiques si populaires dans les années 70. Passez votre chemin…

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Tout le Monde Peut se Tromper de Jean Couturier 1982 Exterminator

Tout le Monde Peut se Tromper

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1