Fantastique - SF

Published on février 10th, 2014 | by Exterminator

0

Terminator Renaissance de McG 2009

Avec : 

  • Christian Bale : John Connor
  • Sam Worthington : Marcus Wright
  • Moon Bloodgood : Blair Williams
  • Helena Bonham Carter : Dr. Kogan

Origine : USA

Durée : 115 Min

En 2018, John Connor, âgé de 30 ans, leader charismatique de la résistance humaine face aux machines, mène une lutte à mort contre Skynet pour sauver ce qui reste de l’Humanité. Il fait la connaissance de Marcus Wright, un étranger amnésique dont le seul souvenir est d’avoir été condamné à mort. Vient-il du futur ? Ou du passé ? Alors que Skynet prépare son ultime assaut, John et Marcus s’aventurent au sein de Skynet où ils vont découvrir un terrible secret qui menace l’humanité toute entière…(Résumé : Source : Premiere.fr)

Voici donc le tant attendu, quatrième volet de la saga Terminator qui va enfin nous montrer les conséquences du « Judgment Day ». Le film fait suite à un assez décevant troisième épisode qui avait laissé les fans de la franchise un peu sur leur faim. L’attente était donc énorme et la présence derrière la caméra du tacheron McG, réalisateur des deux volets de « Charlie et les Drôles de Dames », ne laissait rien augurer de bon.

Autant le dire d’emblée, ce film est une abomination pure et simple. Un véritable blasphème pour tous les fans de la saga. Dès les premières images, on est rapidement mis au parfum avec une scène introductive totalement affreuse qui annonce la catastrophe à venir. Celle d’un film qui dans sa volonté de ratisser le plus large possible, va démolir tout ce qui avait été construit jusque là… C’est d’autant plus rageant qu’il y avait tout pour faire un grand film, tant le matériau de base était extraordinaire. Le personnage de John Connor est ici, grotesque. Le voir notamment découvrir avec surprise, les plans de construction du nouveau T-800 (correspondant au modèle Schwarzenegger), comme si il ne l’avait jamais vu, résume bien cela. Rappellons que ce même John Connor l’a cotoyé pendant son adolescence dès le second film et qu’il est censé savoir qui il est et à quoi ressemble…Bref…

Première aberration donc d’une très, très longue série qui, à défaut de nous faire pleurer, va carrément prêter à rire. Il suffit de voir la maladresse et le ridicule avec lesquels sont amenées les références aux précédents films. Vous l’aurez compris, vous n’échapperez pas aux : « I’ll be back », « Follow me, if You Want to Live » et surtout au morceau des Guns n’ Roses « You Could Be Mine », BO de « Terminator 2 » qui sort, ici, d’une radio ayant survécu à l’Holocaust nucléaire et qui, miracle, fonctionne sans piles… Un véritable massacre en règle donc, qui ne prendra fin qu’à l’apparition du générique…C’est dire.

Dans ce flot de bétises, on aurait pu se consoler un minimum avec la forme; les bandes annonces étaient sur ce point, on ne peut plus prometteuses. On est là aussi, rapidement déçus.

Entre un décor apocalyptique qui n’a rien d’impressionnant, d’interminables dialogues explicatifs qui sonnent creux, des scènes d’actions bien gentillettes mais où ne souffle à aucun moment un vent épique, le minimum d’espoir qu’il nous reste, s’estompe rapidement.
Côté casting, seul, Sam Worthington tire à peu près son épingle du jeu. Christian Bale étant, quant à lui, décevant, peu à l’aise dans la peau du leader de la résistance. Que dire du reste du cast, totalement transparent et sous exploité.
Plus qu’une déception, cette « renaissance » est une véritable trahison.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Terminator Renaissance de McG 2009 Exterminator

Terminator Renaissance

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1