Comédie

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Ted de Seth MacFarlane 2012

Avec : 

  • Mark Wahlberg : John Bennett
  • Mila Kunis : Lori Collins
  • Seth MacFarlane : Ted (Voix)
  • Joel McHale : Rex

Origine : USA

Durée : 112 Min

À 8 ans, le petit John Bennett fit le voeu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son voeu exaucé. Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai ! (Source : Allo Ciné).

L’infantilisation permanente de notre société et le phénomène de plus en plus grandissant de l’adulescence sur les générations actuelles sont des sujets que le cinéma a déjà parfaitement intégré.

C’est un fait. Face à un monde de plus en plus cruel où il est devenu difficile de faire sa place, on a tendance à se réfugier dans une vie qui nous rassure, de vouloir prolonger les années insouciantes de l’enfance et l’adolescence en repoussant au possible, les responsabilités de notre vie d’adulte.

Que ce soit sur le ton de la comédie ou du drame, nombreux sont les films qui ont fleuri autour de ce constat fédérateur depuis le début du 21ème siècle.

Seth Mac Farlane, créateur de la série animée « Family Guy » qui décrit comme les « Simpsons » le quotidien d’une famille d’américains moyens infantilisés, nous propose ici une approche du phénomène tout à fait originale, résolument tournée vers la comédie.

A partir d’une idée simple mais absolument géniale, Mac Farlane nous présente cet homme tout ce qu’il y a de banal, refusant sa vie d’adulte préférant passer du bon temps avec son ami d’enfance qui n’est autre que sa peluche d’enfant devenue vivante.

Un pitch tout se qu’il y a de prometteur mais que la réalisateur n’exploite finalement que trop peu, laissant les différentes réflexions au stade embryonnaire pour ne proposer finalement, qu’un sympathique festival de blagues potaches, de références 80’s que les plus anciens apprécieront et une sous intrigue inutile.

Certainement trop effrayé par l’intellectualisation de son contexte et manquant visiblement de recul, Mac Farlane préfère donc enchainer frénétiquement les situations de comédie autour d’un scénario finalement bien simpliste, comme s’il « souffrait » lui-même du même phénomène.

Dommage car ceux qui étaient venus chercher un semblant de réflexion en ressortiront frustrés. Les autres apprécieront cette comédie décomplexée où l’ours en peluche s’intègre parfaitement comme un personnage à part entière, à tel point qu’il en écrase les autres.

Mark Wahlberg et Mila Kunis ne font en effet que de la figuration devant ce personnage attachant mais envahissant.

Un film sur l’adulescence destiné finalement aux adulescents qui seront aux anges et confortés dans leur position.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Ted de Seth MacFarlane 2012 Exterminator

Ted

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 2.6 (1 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1