Action - Aventure

Published on février 6th, 2014 | by Exterminator

0

Tango et Cash de Andrei Konchalovsky 1989

Avec : 

  • Sylvester Stallone : Raymond Tango
  • Kurt Russell : Gabriel Cash
  • Teri Hatcher : Kiki Tango
  • Jack Palance : Yves Perret

Origine : USA

Durée : 104 Min

Ils sont tous les deux flics et se détestent. Tango, c’est la classe, un flic élégant qui réfléchit toujours avant de foncer. Cash, c’est l’opposé, c’est un décadent, il cogne toujours avant de penser. A eux deux, ils ont mis à l’ombre la moitié des criminels de Los Angeles. L’autre moitié va tout faire pour s’en débarrasser. Accusés injustement de trafic de drogue et d’assassinat, Tango et Cash vont devoir travailler ensemble… (Résumé : Source : cinemovies.fr)

En ce début des années 90, les carrières de Sylvester Stallone et Kurt Russell battent de l’aile. Désireux de redorer leur blason, les voilà embarqués dans une sorte de projet de la dernière chance, une comédie policière à gros budget, tendance Buddy Movie.

Stallone sortant du demi échec de Rambo III, veut casser sa propre image en interprétant un flic à lunettes posé et réfléchi, accompagné par un compère au caractère bien trempé incarné par un Kurt Russell alors au fond du gouffre.

Si le film s’avèrera au final, plutôt sympathique sans être véritablement exceptionnel, la production ne fut elle, pas de tout repos.

Ca commence avec la désertion de dernière minute de Patrick Swayze, prévu pour jouer le rôle de Cash qui préféra finalement tourner « Road House ». Kurt Russell est alors recruté en catastrophe pour le remplacer. Le tournage commence enfin mais tout ne se passe pas comme prévu. Le directeur de la photographie Barry Sonnenfeld est tout d’abord, renvoyé par Sylvester Stallone en personne, pas du tout satisfait par son travail. Puis c’est le réalisateur Andrei Konchalovsky qui est congédié avant la fin des prises de vues pour divergences artistiques avec le producteur Jon Peters. Le budget explose (+ de 20 Millions de $ de dépassement) et le réalisateur de « Purple Rain », Albert Magnoli est chargé de terminer le film tant bien que mal. Ouf…

Un premier montage est effectué mais ne satisfait personne. Stuard Baird est alors chargé de faire un nouveau cut en urgence pour respecter les délais de sortie. Ce qu’il parvient à faire, non sans mal…

Une gestation et un accouchement cauchemardesques pour un résultat finalement assez impersonnel et convenu. Pas vraiment un surprise, vues les conditions dans lesquelles ce film a été produit. On est ici dans le classique spectacle codifié et balisé qui fonctionne sur un shéma déjà vu et revu des centaines de fois.

Heureusement, le dynamisme du duo de stars reussit à réhausser le niveau général. Le personnage de Stallone se moquant de lui-même (Rambo, c’est une pédale) est un pur régal.

Kurt Russell en totale roue libre, s’amuse lui, autant que son petit camarade.

Ajoutons quelques bonnes scènes d’actions et de sympathiques seconds rôles : Le regretté Jack Palance qui cachetonne en méchant de service et une Teri Hatcher encore loin des « Desperate Housewives ».

Bref, un très léger buddy movie très marqué 80’s et surtout parfaitement anodin, qui connaitra un semi-échec au box office.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Tango et Cash de Andrei Konchalovsky 1989 Exterminator

Tango et Cash

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1