Action - Aventure

Published on février 9th, 2014 | by Exterminator

0

Sur Ordre du Führer de Enzo G Castellari 1969

Avec : 

  • Frederick Stafford : Capitaine Paul Stevens
  • Van Johnson : George Taylor
  • Francisco Rabal : Martin Donovan
  • Ida Galli : Meg

Origine : Italie/France/Espagne

Durée : 120 Min

En pleine 2ème guerre mondiale, lors du retrait des troupes britanniques de France pour Londres, une poignée d’espions SS parvient à s’introduire en Angleterre dans le but de détruire la défense anti-aérienne de l’intérieur du pays permettant à la Luftwaffe de bombarder l’Angleterre tranquillement. Le gentil officier Stevens se lie malgré lui d’amitié avec un de ces espions après lui avoir sauvé la vie. Cette situation les mettra face à un conflit intérieur balançant entre les intérêts personnels et ceux pour la nation. (Source : club des monstres.com)

Enzo G Castellari, c’est l’un des véritables touche à tout des années fastes du cinéma bis italien.

Comme ses « collègues » de l’époque, il naviguera entre les genres, western, polar, film de guerre… suivants les tendances dictées par les grands succès du cinéma US.

Très honnête artisan, il a signé quelques séries B plus que recommandables faisant de lui, l’un des cinéastes cultes de Quentin Tarantino.

« Keoma », « Une Poignée de Salopards » ou « Un Témoin à Abattre » font parti de ces titres que les fans vénèrent toujours aujourd’hui.

Fin des années 60, après quelques westerns de très bonne tenue, Castellari décide de changer de registre et s’attaque au film de guerre avec sa version de la Bataille d’Angleterre : Sur Ordre du Führer.

Le cinéma bis devant toujours faire avec des budgets plus que serrés, on était en droit de se demander si un tel sujet n’était pas trop ambitieux pour une production de ce calibre.

Et bien finalement non. Entre batailles sur terre ou dans les airs, le film nous réserve un beau lot de scènes spectaculaires plutôt réussies, rythmant de manière efficace un récit bien construit autour d’une amitié impossible. Castellari parvient parfaitement à alterner les moments de bravoure et ceux plus intimistes. On notera la très belle scène d’amour entre Frederick Stafford et Ida Valli pendant le bombardement de Londres ou toute l’ambiguité de l’amitié naissante entre le même Stafford et Francisco Rabal.

On déplorera simplement quelques réflexes de mise en scène propres au cinéma transalpin comme l’utilisation parfois excessive du zoom ou des scènes de comédies avec le faire valoir Renzo Palmer,  parfaitement hors sujet.

Plus qu’une simple série B, Castellari nous offre une très belle production autour de quelques « stars bis » de l’époque, divertissante et d’une tenue plus que correcte mais qui est malheureusement tombée dans l’oubli…

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Sur Ordre du Führer de Enzo G Castellari 1969 Exterminator

Sur Ordre du Führer

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1