Comédie

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Suivez mon Regard de Jean Curtelin 1986

Avec : 

  • Jean Carmet : Désiré le paysan
  • Michel Galabru : L’Instituteur
  • Darry Cowl : Le Cafetier
  • Jean-Claude Brialy : Freddy Langlois

Origine : France

Durée : 85 Min

Il est six heures du matin, il fait nuit. Sur les autoroutes, des centaines de milliers de voitures amènent des centaines de milliers de fantômes vers Paris, ou ils passeront la journée. Un paysan s’embourbe dans un film publicitaire. Deux bourgeois philosophent devant la télé. Un jeune homme sort de prison… (source : cinemotions.com)

Scénariste reconnu ayant travaillé avec Boisset, Cayatte ou Amar, Jean Curtelin (disparu en 2000) signe ici sa seule et unique réalisation. Désireux de viser les travers de ses concitoyens, il va choisir ici une structure originale composée d’une longue succession de saynètes sans logique apparente.

Un défi risqué, les exemples hexagonaux de «films à sketches» ne s’étant jamais révélés vraiment satisfaisants.

Pour ce, il va faire appel à tout ce qui fait le cinéma français de l’époque, 115 acteurs réunis autour d’un projet ambitieux, à la fois critique et absurde rappelant Alphonse Allais, André Breton ou Pierre Desproges.

Malheureusement, le résultat est loin des ambitions de Curtelin. La plupart de ses séquences sont en effet, assez pathétiques, provoquant souvent le malaise d’une mauvaise blague.

Si les travers pointés sont souvent justes, leur dénonciation est, elle, ringarde et ridicule. La comparaison avec les films du genre italien est cruelle. On est loin de la qualité des satires de Risi ou Comencini.

Peu de choses à garder de ce ratage quasi intégral. Peut-être le segment avec Hippolyte Girardot en journaliste provoquant l’exécution d’un prisonnier africain pour alimenter la une de son magazine, rappelant la dérive constante des médias. Celui avec Zabou et Andrea Ferreol sur l’hypocrisie des valides face aux handicapés ou celui avec Patrick Bruel dénonçant les phénomènes de masse.

C’est bien trop peu pour susciter un quelconque intérêt devant ce long métrage raté et ennuyeux que l’on a du mal à suivre jusqu’au bout, si ce n’est pour admirer la galerie d’acteurs impressionnante que Curtelin a réussi à réunir ici.

Si on peut saluer cette tentative inattendue au sein d’un cinéma français habitué à des structures narratives plus traditionnelles, on ne peut que constater que le film à sketches reste un exercice particulier qui ne fait définitivement pas parti de la culture cinématographique de notre pays.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Suivez mon Regard de Jean Curtelin 1986 Exterminator

Suivez mon Regard

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1