Western Affiche Sept Winchester pour un Massacre de Enzo G. Castellari 1967

Published on février 10th, 2014 | by Exterminator

0

Sept Winchester pour un Massacre de Enzo G. Castellari 1967

Avec : 

  • Edd Byrnes : Stuart
  • Guy Madison : Colonel Blake
  • Ennio Girolami : Chamaco Gonzales
  • Luisa Baratto : Manuela

Origine : Italie

Durée : 98 Min

Alors que la guerre de Sécession touche à sa fin, le colonel Blake, à la tête d’une horde de soldats sudistes et de pillards, se livre à de nombreuses exactions contre les Nordistes. Un jour, Blake apprend qu’il existe un trésor de guerre amassé pour financer l’insurrection des Confédérés. Seul problème : Stuart, un chasseur de prime, leur tend un piège…(Résumé : Source : l’internaute)

On connait surtout Enzo G.Castellari comme l’un des cinéastes les plus efficaces du cinéma d’exploitation italien. Véritable touche à tout, Castellari a toujours fait preuve d’une maitrise technique et visuelle. A tel point que beaucoup de cinéastes contemporains revendiquent son influence dans leur travail. On pense notamment à Quentin Tarantino. Bien avant ses célèbres polars et post nukes, il débuta sa longue carrière dans le western, un genre qu’il connait bien pour avoir été l’assistant de son père Marino Girolami.

Après un premier long tout à fait convainquant : « Je vais, Je tire, Je reviens » et profitant de la vague de succès des westerns spaghetti, Castellari nous propose donc un autre film du genre tout aussi réussi même si ce n’était pas forcément gagné…

Déjà, le scénario tient sur la surface d’un timbre poste : Un chasseur de prime décidé à anéantir une bande de pillards, les trompe en leur promettant de récuperer un trésor enterré…Rien de plus…
Heureusement, Castellari grâce à une mise en scène originale, un montage très rythmé et à un nombre conséquent de scènes d’action, va nous offrir un film divertissant à la technique irréprochable. Cela commence par l’introduction de chaque membre de la bande du colonel Blake, tous présentés sous forme de fiche du style « Wanted ».

Puis arrive le « héros » de l’histoire, celui qui par un fin stratagème, va tenter de mettre fin aux exactions de cette bande de malfrats. Cet homme physiquement à mi-chemin entre Clint Eastwood et Terence Hill (tendance oblige) est interprété par l’acteur américain Edd Byrnes qui avait déja sévi dans bon nombre de western. Pour l’anecdote, Byrnes n’était pas le premier choix de Castellari qui avait jetté son dévolu sur le tout jeune Robert Redford. Mais les producteurs estimant que l’acteur n’était pas encore assez aguerri pour le genre, ont préféré enroler Byrnes.

Dès sa rencontre avec le colonel et sa troupe, le film passe à la vitesse supérieure avec cette chevauchée mouvementée pour atteindre l’endroit où se cache ce fameux trésor. Embuscades, fusillades, Castellari enchaine avec talent les scènes d’action sans aucun temps mort jusqu’au final, tout aussi réussi.
Même s’il n’a pas forcément le talent d’un Leone ou d’un Valerii, Castellari n’a pas à rougir, maniant sa caméra avec un certain talent et faisant de ce « Sept Winchester pour un Massacre », un film tout à fait recommandable.

Bande Annonce

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Sept Winchester pour un Massacre de Enzo G. Castellari 1967 Exterminator

Sept Winchester pour un Massacre

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 3.5 (1 votes)

Tags:


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1