Policier - Thriller Affiche Section de Chocs de Massimo Dallamano 1976

Published on février 10th, 2014 | by Exterminator

0

Section de Chocs de Massimo Dallamano 1976

Avec : 

  • Marcel Bozzuffi : Inspecteur Vanni
  • Carole André : Sandra
  • Ivan Rassimov : Le Marseillais
  • Riccardo Salvino : Nicola Silvestri

Origine : Italie

Durée : 110 Min

Le Marseillais, un repris de justice, tue par vengeance la jeune femme du commissaire Vanni. En forçant un peu la décision du procureur de la république, Vanni obtient l’autorisation de constituer une section spéciale composée de 4 jeunes champions de moto, tireurs d’élite et munis du nouveau revolver P. 38 avec lequel ils ne ratent jamais leur coup. (Résumé: Source : devildead.com)

Ce « Quelli della Calibro 38 » (titre original) marque la fin de carrière de Massimo Dallamano, l’un des artisans les plus controversé du cinéma bis transalpin, décédé peu de temps après le tournage d’un accident de voiture. Débutant sa carrière en tant que directeur photo, notamment pour Sergio Leone (il signera sous le pseudo de Jack Dalmas l’image de « Pour une Poignée de Dollars), il la poursuivra en réalisant un petit nombre de films qui déchaineront la censure. Western, drame érotique, Gialli et polars urbains, il s’essaya à tous les genres et signera des oeuvres qui ne laisseront personne indifférent.

Plutôt habitué à jouer les seconds rôles, Marcel Bozzuffi dans le rôle du commissaire Vanni, mène ici une section parallèle de la police, montée pour lutter contre une criminalité grandissante. Longtemps réfractaires à une telle « équipe », les responsables de la police vont finalement donner leur feu vert, suite au meurtre violent de la femme du commissaire par le malfrat local, le surnommé « Marseillais » et incarné par Ivan Rassimov, bien connu des amateurs de bisseries italiennes.

Reprenant entièrement les codes du genre (fusillades, poursuites automobiles), ce film surfe une fois encore, sur la vague de violence qui a marqué l’Italie dans les années 70 pour nous narrer une traditionnelle histoire de vengeance personnelle sur fond de terrorisme.

Rien de véritablement nouveau mais heureusement, Dallamano nous laisse un film ultra nerveux, rythmé et violent avec une succession hallucinante de scènes d’action spectaculaires superbement mises en scène et parfaitement découpées. Dès les premières secondes, on retrouve Marcel Bozzuffi au coeur d’une fusillade tendue et terriblement efficace, point de départ d’une traque sans merci qui entre affrontements, explosions et poursuites, nous fera passer un excellent moment sans aucun temps mort.

L’interprétation y est, pour une fois dans le poliziesco, d’une sobriété bienvenue, ce qui atteste de la solidité et du sérieux de l’entreprise, classant ce film parmi les meilleurs du genre.

Enorme succès à sa sortie, le film connaitra une suite plus ou moins éloignée : « Ritornano Quelli della Calibro 38 » qui ne lui arrive pas à la cheville. Bozzuffi se verra confier quand à lui, un rôle quasi similaire un an plus tard dans le sympathique « Equipe Spéciale » de Domenico Paolella.

Aucune raison donc de se priver de cet excellent poliziesco qui fut l’un des rares à connaitre une sortie en salles françaises.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Section de Chocs de Massimo Dallamano 1976 Exterminator

Section de Chocs

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 3.6 (1 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1