Action - Aventure

Published on février 5th, 2014 | by Exterminator

0

S.W.A.T Unité d’Elite de Clark Johnson 2002

Avec : 

  • Samuel L.Jackson : Hondo Harrelson
  • Colin Farell : Jim Street
  • Michelle Rodriguez : Chris Sanchez
  • LL Cool J : Deke Kay

Origine : USA

Durée : 117 Min

Jim Street et Brian Gamble font partie d’une prestigieuse escouade tactique de la police de Los Angeles, le S.W.A.T. (Special Weapons And Tactics). Mais à cause d’une faute professionnelle lors d’une prise d’otage, tous deux sont expulsés de leur unité. Tandis que Jim accepte d’être relégué à des tâches administratives, Brian, aigri, démissionne.
Six mois plus tard, le sergent Dan Harrelson entreprend de former une nouvelle escouade tactique. Il fait alors appel à Jim, qui voit là une occasion de se racheter. Les autres membres de l’équipe sont T.J. McCabe, Michael Boxer, Deacon Kaye et Chris Sanchez, la seule femme du groupe. Au terme d’un entraînement rigoureux, les policiers d’élite se voient chargés d’escorter Alex Montel, un dangereux criminel français qui a offert cent millions de dollars à celui qui le fera évader.  (Résumé : Source : Cinémovies.fr)

Sous l’ère Reagan et en pleine guerre froide, le cinéma américain gonflait les muscles et nous offrait un cinéma patriotique sans complexes. L’armée en profitait pour faire sa promotion en aidant à la production de films comme « Top Gun », tout à sa gloire.

Depuis, le 11 septembre 2001 est passé par là et Hollywood se décomplexe à nouveau en balançant un nombre conséquent de films « bourrins » autour des menaces qui guettent l’Amérique, même celles qui viennent de l’intérieur.

Ici, c’est l’unité d’élite de la police US qui a droit à sa « pub » sur grand écran.

Logiquement, le film commence donc par plus de 45 minutes sans scénario où on nous présente en long en large et en travers cette unité d’élite. Les mecs y sont cools, les filles, de vrais mecs (Michelle Rodriguez en est insupportable), tout le monde s’eclate sur le terrain… bref, rejoignez vite le SWAT, c’est trop top…

Heureusement, on a par la suite, le droit à un semblant d’histoire où l’instable Colin Farrell (plus transparent que jamais), chappoté par Samuel L Jackson qui cachetonne une nouvelle fois ici, doivent faire face à tous les méchants du monde qui se sont vu proposer une belle récompense s’ils parviennent à libérer l’ennemi public n°1, incarné par le nullissime Olivier Martinez.

On l’aura compris, cette seconde partie n’a plus beaucoup d’interet malgré un nombre de scènes d’action plutot spectaculaires, suffisamment pour ne pas sombrer dans l’ennui le plus total.

Le final relève un peu le niveau mais le film reste quand même un gros produit préfabriqué sans âme.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
S.W.A.T Unité d’Elite de Clark Johnson 2002 Exterminator

S.W.A.T Unité d'Elite

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1