Policier - Thriller sos jaguar operation casse gueule

Published on juin 4th, 2016 | by Exterminator

0

S.O.S Jaguar Opération Casse Gueule de Stelvio Massi 1977

Avec : 

  • Maurizio Merli : Marco Palma
  • Giancarlo Sbragia : Maresciallo Tagliaferri
  • Angelo Infanti : Jean-Paul Dossena / Le Niçois
  • Lilli Carati : Francesca

Origine : Italie

Durée : 95 Min

L’inspecteur Palma appartient à un corps d’élite, la squadra mobile de Rome. Une dangereuse course-poursuite, qui le voit pourchasser un chef de gang niçois, se termine par un crash meurtrier. Sa hiérarchie l’accuse d’avoir provoqué la mort de son coéquipier, par imprudence. (Source : wikipedia.fr).

Première des six collaborations entre Maurizio Merli et le réalisateur Stelvio Massi, « S.O.S Jaguar, Opération Casse Gueule » (titre original : Poliziotto Sprint ) apparaît discrètement sur les écrans parisiens en mai 1979. Une sortie tardive (le film ayant été filmé deux ans auparavant) que l’on doit essentiellement à la présence du français Remy Julienne au générique en tant que producteur et coordinateur des nombreuses poursuites et cascades qui jalonnent le film.

Maurizio Merli qui tombe ici la moustache, y incarne un jeune policier fougueux, passionné de pilotage automobile qui après une bavure, sera formé pour infiltrer et démanteler un gang de braqueurs particulièrement tenace. Le chef de ce gang étant lui-même un pilote chevronné, le personnage de Merli devra faire preuve de tous ses talents de virtuose du volant pour en venir à bout.

Le scénario de ce « poliziottesco » s’inspire plus ou moins de l’histoire de maréchal Armando Spatafora, un célèbre carabinier italien, le seul à avoir eu l’autorisation de patrouiller au volant d’une Ferrari (modèle 250 GT/E 2+2) en récompense de ses excellents états de service. Sa célébrité, il la doit surtout à une invraisemblable course poursuite dans les rues de Rome qui se conclut sur les marches surplombant la mythique Piazza di Spagna.

Bon, disons-le tout de suite, le seul véritable intérêt de ce film réside uniquement dans ses scènes d’action particulièrement denses et spectaculaires. Stelvio Massi peut donc dire merci à notre Remy Julienne national parce que pour le reste, il faut bien avouer que c’est pas bien folichon.

L’intrigue n’a pas véritablement d’intérêt et ne réserve aucune surprise. Merli en fait des tonnes, devenant très rapidement insupportable et la pauvre Lilli Carati qui hérite d’un rôle de potiche inutile.

A noter tout de même qu’on ne retrouve pas ici les traditionnels thèmes du genre, souvent polémiques comme ceux de la justice expéditive ou de la valorisation de la violence. On ne s’en plaindra pas.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
S.O.S Jaguar Opération Casse Gueule de Stelvio Massi 1977 Exterminator

S.O.S Jaguar Opération Casse Gueule

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1