Action - Aventure

Published on février 9th, 2014 | by Exterminator

0

S.O.S Concorde de Ruggero Deodato 1979

Avec : 

  • James Franciscus : Moses Brody
  • Mimsy Farmer : Jean Beneyton
  • Venantino Venantini : Forsythe
  • Joseph Cotten : Milland

Origine : Italie

Durée : 90 Min

Lors d’un vol d’essai, un prototype de l’avion Concorde tombe à la mer près de La Martinique sans qu’on puisse expliquer pourquoi. Pour les compagnies bancaires qui financent les adversaires américains du supersonique, c’est l’occasion de relancer leur campagne de propagande, tandis que pour Forsyte, individu peu recommandable, c’est le moyen de soutirer de l’argent à ces banquiers en menaçant de les accuser du sabotage de l’appareil dont son groupe est en réalité l’auteur.  (Résumé : Source : les fiches du cinéma)

A cette époque, il était presque devenu normal que, dès lors qu’un film américain connaissait un succès international, le cinéma d’exploitation italien profitait du filon pour nous offrir le plus souvent, une pâle copie fauchée et limite regardable mais au final toujours rentable. Avec ce « S.O.S Concorde », on se dit qu’on ne dérogera pas à la règle. En effet, la même année sortait « Airport 80 », le quatrième opus de la franchise catastrophe à succès « Airport » mettant en scène cette fois-ci…..un concorde avec Alain Delon dans le rôle du capitaine. On pouvait donc s’attendre ici, à une resucée fauchée… et bien pas du tout.

« S.O.S Concorde » n’est pas à proprement dit un film catastrophe, ne reprenant jamais véritablement les codes du genre. Si le scénario est un peu complexe, il a le mérite d’être plutôt bien écrit et haletant.

On saluera également la mise en scène inspirée de Deodato qui vaut largement mieux que sa mauvaise réputation de tâcheron du bis italien.

L’utilisation du scope met bien en valeur les nombreuses scènes sous marines très bien réalisées et rend grâce à la beauté des paysages martiniquais. Dommage que la photographie soit aussi fade. Les séquences aériennes sont quand à elles, tout à fait correctes, la production ayant bénéficié de la collaboration de la British Aerospace pour les prises de vue. Pour le reste, les maquettes sont, certes visibles mais, là encore, bien filmées.

Côté casting, on retrouve des habitués des productions bis italiennes de l’époque avec un James Franciscus très en forme, Mitsy Farmer, Joseph Cotten, Van Johnson ou Venantino Venantini, tous faisants correctement leur part du boulot. C’est assez rare pour le souligner.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
S.O.S Concorde de Ruggero Deodato 1979 Exterminator

S.O.S Concorde

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 3.6 (1 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1