Policier - Thriller

Published on février 13th, 2014 | by Exterminator

0

Running Out of Time de Johnnie To 1999

Avec : 

  • Andy Lau : Cheung
  • Lau Ching Wau : Inspecteur Ho
  • YoYo Mung : Leung Yuen Ting
  • Shiu Hung Hui : Commissaire Wong

Origine : Hong Kong

Durée : 90 Min

Cheung n’a plus qu’une poignée de semaines à vivre. Son cancer est incurable. Mais son temps est précieux, car dans les prochaines 72 heures, il a décidé de mettre à mal les forces de police de Hong Kong en rivalisant de courage et d’ingéniosité. Ho, le négociateur le plus réputé de la ville va se retrouver, malgré lui, au centre de cet incroyable engrenage. (Source : wikipedia).

En cette fin des années 90, le cinéma de Hong Kong est en pleine crise. L’exil de ses meilleurs réalisateurs vers les Etats-Unis ayant précipité l’industrie dans une certaine médiocrité, le public asiatique s’est naturellement tourné vers les productions occidentales.

Le prolifique Johnnie To resté au pays, décide alors de faire appel à deux scénaristes français ayant déjà collaboré avec Tsui Hark, pour tenter d’insuffler un souffle inédit et séduire à nouveau les spectateurs asiatiques.

Laurent Courtiaud et Julien Carbon ont alors moins de deux mois pour écrire un script autour d’un pitch déjà vendu à la société de production, celui d’un affrontement entre un gangster assoiffé de vengeance et un négociateur de la police.

Malgré ce manque de temps et un nombre conséquent de concessions (notamment celles de limiter les scènes de violence et de créer une amitié naissante entre les 2 hommes), les scénaristes parviendront tout de même à livrer un synopsis à temps.

Problème, Johnnie To le juge trop sombre, toujours trop violent et surtout trop occidentalisé. Il demande alors à Yau Nai Hoi de le retoucher et d’y introduire des scènes de comédie pour alléger le tout sans consulter les deux français.

Réalisé par intermittence sur 9 mois (la star Andy Lau tournant trois films en même temps) et doté d’un budget assez limité, le résultat est finalement assez bancal.

Pourtant, le film commence sur les chapeaux de roue avec deux séquences plutôt bien menée qui nous installent confortablement dans ce polar à l’américaine. Mais rapidement, le film va changer de direction pour prendre un faux rythme autour des relations entre les deux personnages principaux, mettant presque au second plan, l’intrigue principale.

On comprend alors que To est plus intéressé à narrer une belle histoire d’amitié impossible que de proposer un véritable spectacle visuel.

Mais en avait t’il réellement les moyens ? Le manque de budget n’excuse pas tout. Force est de constater que Johnnie To n’a ni la volonté, ni le talent stylistique d’un John Woo, Andrew Lau ou Ringo Lam. Encore un fois, il filme les quelques scènes de tension et d’action avec détachement et paresse pour un résultat frôlant souvent le ridicule.

Tout l’intérêt de ce film se porte donc sur ce fameux duo incarné avec un certain talent par les stars Andy Lau et Lau Ching Wan dont l’évolution reste intéressante à défaut d’être originale.

«Running Out Of Time» illustre donc parfaitement le paradoxe To, contraint de tourner des films commerciaux comme celui-ci pour financer des projets plus personnels. Le problème est que la contrainte se transforme ici en un calvaire non feint.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Running Out of Time de Johnnie To 1999 Exterminator

Running Out of Time

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1