Policier - Thriller

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

Radio Corbeau de Yves Boisset 1988

Avec : 

  • Claude Brasseur : Paul Meurier
  • Pierre Arditi : Julien Duval
  • Christine Boisson : Agnès Deluca
  • Evelyne Bouix : Françoise

Origine : France

Durée : 99 Min

Dans la petite ville de Saint-Meyrand, une radio pirate émet à midi précise, avec un drôle de bulletin d’informations locales. « Radio Corbeau » informe les habitants de cette paisible ville de province des secrets de leurs notables, qu’ils soient politiques, commerçants ou patrons, mais aussi de citoyens plus modestes. De nombreux scandales sont ainsi dénoncés, des plus anodins comme les adultères de certains, aux plus graves comme les malversations de certains autres… Un inspecteur est chargé d’enquêter sur cette radio, tandis que le correspondant du journal local s’amuse de voir le désordre provoqué par cette nouvelle attraction. (Source : wikipedia.fr).

Yves Boisset l’admet lui-même : «Le sujet de la plupart de mes films tourne autour de la bêtise et d’une de ses manifestations les plus populaires en France, à savoir la délation».*

Qui mieux que Boisset pouvait donc adapter ce roman passionnant de Yves Ellena qui rappelle étrangement le chef d’oeuvre de Henry-Georges Clouzot… «Le Corbeau» ?

Le cinéaste qui à cette époque, a mis son esprit contestataire en veille depuis déjà un bon petit moment, voit là l’occasion de renouer enfin avec un cinéma plus incisif.

Rumeurs, accusations, jalousie, haine, vengeance… Boisset ne va pas une nouvelle fois se priver de révéler l’hypocrisie, la lâcheté, l’ignominie d’une certaine France crasse et vulgaire et mettre un grand coup de pied dans la fourmilière.

On retrouve donc ici pour notre plus grand plaisir, le style offensif du cinéaste qui dépeint sans concession, le portrait d’une société aussi effrayante que réaliste.

Cette société composée de personnages haut en couleur tous absolument répugnants et détestables.

Citons encore Boisset : « Certes, on est loin ici de l’angoisse vert-de-gris de la délation sous l’Occupation. Mais on y respire bien le vieux fonds de bêtise et de méchanceté au parfum aigre de moisi et de vomi qui caractérise, aujourd’hui comme hier, cette jalousie populiste qu’on retrouve à l’origine de toutes les dénonciations».*

Mais «Radio Corbeau», c’est avant tout un polar rondement mené où règne une atmosphère étouffante, porté par un casting de premier ordre.

Pierre Arditi en flic blasé, Claude Brasseur en journaliste désabusé, Roger Planchon en maire corrompu, Christine Boisson en journaliste ambitieuse et tant d’autres… Tous sont absolument parfaits.

Bref, on est là devant du bon, du très bon Boisset, un cinéaste qui manque tant au cinéma  français de notre époque bien trop préoccupé à endormir les masses avec des navets pour cerveaux disponibles.

* «La Vie est un Choix» de Yves Boisset aux éditions Plon.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Radio Corbeau de Yves Boisset 1988 Exterminator

Radio Corbeau

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1