Horreur

Published on février 16th, 2014 | by Exterminator

0

Phantasm II de Don Coscarelli 1988

Avec : 

  • James Le Gros : Mike
  • Reggie Bannister : Reggie
  • Angus Scrimm : The Tall Man
  • Paula Irvine : Liz

Origine : USA

Durée : 97 Min

Plusieurs années après les événements de Phantasm, Mike Pearson sort d’une longue psychothérapie éprouvante. Toute les choses affreuses qu’il a cru vivre ne se sont apparemment passées que dans son esprit, bien qu’il soit persuadé du contraire. Son frère, Jody, s’est tué dans un accident de voiture alors que Mike s’était convaincu que c’était « L’Homme en Noir » qui l’avait tué. L’homme qui n’était apparemment pas humain, dérobait les cadavres du cimetière de Morningside pour les transformer en horribles monstres avant de les envoyer dans un autre monde. Même Reggie, le meilleur ami de Jody et Mike, ne croit pas un mot de ce que raconte Mike qui jure pourtant s’être battu à ses côtés contre le sinistre personnage. Faisant le jeu des psychiatres, Mike parvient à être libéré de l’établissement dans lequel il est traité et entraîne Reggie au cimetière de Morningside où il lui montre que les tombes sont vides. Il lui révèle également qu’il semble spirituellement connecté à une jeune fille du nom de Liz Reynolds qui est traquée par l’Homme en Noir. Reggie ne veut au départ pas croire ce que raconte Mike, jusqu’au moment où sa maison explose avec toute sa famille à l’intérieur. L’acte est semble-t-il d’origine criminelle. Ivre de vengeance, Reggie accepte finalement d’aider Mike à retrouver Liz et l’Homme en Noir. Commence alors une longue traque à travers l’Oregon… (Source : wikipedia.fr).

Don Coscarelli aura mis du temps à donner une suite à son célèbre «Phantasm», sympathique film onirico-fantastique réalisé avec les moyens du bord qui avait rapporté une substantielle somme d’argent au début des années 80.

9 ans pour trouver la bonne histoire et obtenir enfin, un budget à la hauteur de ses ambitions. C’est grâce au chèque de 3M de dollars octroyé par le studio Universal, à la recherche d’une franchise horrifique que Coscarelli va enfin pouvoir mettre en chantier cette séquelle tant attendue par les nombreux fans du premier épisode.

En échange, la production se donne le droit du final cut, impose au cinéaste une partie du casting et lui demande de se passer de toute séquence onirique et de tout miser sur «l’action».

Le résultat ? Un film agréable mais sans véritable originalité et qui n’apporte finalement pas grand chose à cette histoire de croquemort maléfique. On retrouve tous les ingrédients qui avait fait le succès du long métrage original : le «Tall Man» bien sûr, les «Trolls» et les fameuses sphères volantes mais l’atmosphère oppressante si particulière du premier film a ici, totalement disparu. Contraint de suivre les volontés du studio, Coscarelli n’a d’autre choix que de se concentrer sur le «spectacle», proposant quelques séquences bien senties, bénéficiant d’effets spéciaux de qualité.

On regrettera néanmoins la décision à la fois surprenante et malvenue de Coscarelli d’apporter systématiquement une note d’humour bien lourdingue en multipliant les références au génialissime «Evil Dead» et à son réalisateur Sam Raimi. Sans parler de la direction d’acteurs, véritablement catastrophique.

Une suite pour rien qui ne connaitra pas le succès espéré par Universal. Le studio va par la suite, abandonner son projet de franchise, obligeant Coscarelli à poursuivre sa saga de manière indépendante pour le seul marché de la vidéo.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Phantasm II de Don Coscarelli 1988 Exterminator

Phantasm II

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1