Animation

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Numéro 9 de Shane Acker 2009

Avec : 

  • Christopher Plummer : Voix
  • Martin Landau : Voix
  • John C. Reilly : Voix
  • Crispin Glover : Voix

Origine : USA

Durée : 90 Min

Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu’ils avaient crées. Sachant l’humanité condamnée, un scientifique créé 9 petites créatures, fragiles et sans défense à partir d’objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s’opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9 a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s’aventurer au coeur du royaume des machines. Ce qu’ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l’humanité. (Résumé : Source : cinemovies.fr)

C’est en 1993 que Tim Burton, en produisant  « L’Etrange Noël de Monsieur Jack » allait lancer toute une vague de films d’animation, plutôt destinés aux adultes. Déjà récompensé quelques années auparavant par le succès de son court-métrage « Vincent »,  fable macabre à forte influence expressionniste allemande où un petit garçon rêve de devenir le grand Vincent Price, Burton allait apporter une toute nouvelle approche de thèmes pas forcément accessibles, aux plus jeunes. En effet, le cinéaste, ancien animateur de chez Disney a toujours été fasciné par la face sombre du monde. Entre noir et blanc, Il est surtout connu par sa vision pessimiste de la société et des hommes, comme en atteste sa riche filmographie qui fait une place large à l’exclu, le marginal, l’irréel…

Il ne pouvait donc qu’être séduit par le projet de Shane Acker, qui à la base était un court métrage de fin d’études d’une durée de 11 minutes. Tellement réussi que celui-ci fut nominé aux Oscars. Entrant parfaitement dans son univers et complètement emballé par son travail, Burton contacta Acker pour prolonger son court en long métrage. On ne peut que l’en féliciter à la vue du résultat, tant ce film est une parfaite réussite malgré un scénario simple et sans surprise. En effet, il est toujours difficile de rallonger l’histoire d’un « petit » film de 10 minutes en long de 1h30 et « Numéro 9 » ne déroge pas à la règle. Ce qui donne un film au déroulement assez linéaire, sans rebondissements particuliers, limitant de ce fait, les effets de surprise et les émotions.

Malgré ce point non négligeable, on se laisse facilement transporter dans cet univers sombre où des poupées de chiffons, seules rescapées d’une guerre apocalyptique entre les hommes et les machines, vont devoir lutter contre le « cerveau », la machine  « mère » qui déclencha cette guerre.

A l’image de « Matrix » et « Terminator », Acker illustre parfaitement les dérives technologiques et l’influence fasciste qui guettent notre société. En choisissant des poupées comme héros, il souligne bien le fait que cette société déshumanise les individus qui ne sont plus que de simples numéros, au profit d’une masse qui finalement, s’autodétruit.

C’est donc à un film résolument sombre auquel Acker et Burton nous invitent. Au milieu de ces personnages attachants dans un décor apocalyptique fascinant, ils nous réservent quelques moments effrayants, difficilement regardables pour un très jeune public, destinant définitivement cette œuvre à des adultes.

On se réjouira aussi de la réussite visuelle de l’ensemble. L’univers graphique est superbe et n’a surtout rien à envier à bon nombre de productions du genre.

En réalisant « une étrange parabole du monde actuel » comme le dit Burton, Acker réussi à nous faire réfléchir sur notre possible sort par cette fable à la fois sombre et poétique, à la réalisation plus que soignée. Et malgré un scénario faible, « Numéro 9 » reste une incontestable réussite.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Numéro 9 de Shane Acker 2009 Exterminator

Numéro 9

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1