Policier - Thriller Affiche Monsieur St.Ives de Jack Lee Thompson 1976

Published on février 16th, 2014 | by Exterminator

0

Monsieur St.Ives de Jack Lee Thompson 1976

Avec : 

  • Charles Bronson : Raymond St.Ives
  • Jacqueline Bisset : Janet Whistler
  • John Houseman : Abner Procane
  • Maximilian Shell : Dr. John Constable

Origine : USA

Durée : 94 Min

Abner Procane, riche cambrioleur, engage Raymond St. Ives, un auteur de romans policiers et journaliste, pour retrouver les plans de son prochain cambriolage. Ives va au rendez-vous fixé par le voleur des documents et trouve un cadavre. Il est immédiatement suspecté et arrêté par les deux détectives arrivés sur place. Il devra s’évertuer à retrouver le véritable coupable pour se disculper… (Source : wikipedia.fr).

Un Bronson un peu tombé aux les oubliettes et pour cause ! Rien mais absolument rien ne fonctionne ici. Commençons par le scénario adapté du roman de Ross Thomas (publié sous le pseudonyme de Oliver Bleeck) «The Procane Chronicle». Un scénario tellement bâclé que l’on finit par ne plus comprendre ce qu’il se passe.

Un riche homme d’affaires fait appel à Bronson pour effectuer un échange qui lui permettra de récupérer des manuscrits qui lui avaient été volés. Jusque ici tout va bien. Bien évidemment, tout ne se passe pas comme prévu et c’est à partir de ce moment là que l’histoire part dans tous les sens.

Débute alors un jeu de pistes aussi ridicule qu’invraisemblable, agrémenté de rebondissements sous forme de pirouettes stupides, qui nous mènera vers une révélation tout aussi débile.

Bronson, visiblement conscient de l’absurdité du scénario, semble ailleurs. Mono-expressif, il traverse le film avec une certaine nonchalance qui finit par devenir agaçante. Le reste du casting, pourtant solide, est également aux abonnés absents. Jacqueline Bisset et John Houseman ont l’air de s’ennuyer, quant à Maximilien Schell, son cabotinage fait presque de la peine. A noter les apparitions de Robert «Freddy» Englund et Jeff Goldblum dans une scène de baston (la seule), totalement gratuite.

Pour couronner le tout, la réalisation molassonne et extrêmement conventionnelle de Jack Lee Thompson qui donne au film, un aspect de mauvais téléfilm du samedi soir.

Première des huit collaborations entre le réalisateur et Charles Bronson, ce «Monsieur St. Ives» est assurément l’une des plus épouvantables.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Monsieur St.Ives de Jack Lee Thompson 1976 Exterminator

Monsieur St.Ives

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1