Policier - Thriller

Published on novembre 20th, 2015 | by Exterminator

0

Milano Violenta de Mario Caiano 1976

Avec : 

  • Claudio Cassinelli : Raul Montalbani « Le Chat »
  • John Steiner : Fausto
  • Silvia Dionisio : Leila
  • Vittorio Mezzogiorno : Walter

Origine : Italie

Durée : 91 Min

Un casse : deux gangsters partent avec le magot et deux autres font diversion en prenant des otages

Inédit en salles en France (sorti uniquement en video sous le titre surprenant de «Terror Commando»), ce film fait parti de la longue saga policière dédiée aux villes dites «violentes». Une série de polars transalpins dénonçant la criminalité galopante au coeur des grandes cités italiennes pendant les années 70.

Logiquement, ces films viennent enrichir un genre alors très à la mode de l’autre côté des Alpes, le fameux «poliziottesco», une variante socio-politique du «Giallo».

Après Rome, Turin, Naples ou Gênes, nous débarquons donc à Milan pour l’une des plus belles réussites du genre.

Le film raconte la cavale du «Chat», un malfrat particulièrement violent qui après une sanglante prise d’otage voudra se venger de ses anciens complices qui ont tenter de l’éliminer. Il devra également faire avec un commissaire de police particulièrement tenace constamment à ses trousses.

Les connaisseurs l’auront compris, cette histoire dénote particulièrement par rapport aux classiques du genre. On ne suit pas ici les exploits d’un flic réac décidé à éradiquer la violence par les armes, Caiano choisit lui plus intelligemment de dresser au travers le portrait de cet homme traqué (excellent Claudio Cassinelli), le constat d’une société en déliquescence. Solitaire, errant et désabusé, il symbolise cette Italie d’en bas, alors en total manque de repères qui ne survie que grâce à la délinquance. Loin de cautionner les actes de cet homme, Caiano propose ici une véritable réflexion qui fait trop souvent défaut dans le polar d’action transalpin.

Que les fans se rassurent, les codes du «poliziottesco» sont tout de même ici parfaitement respectés. Prise d’otage, course poursuite, fusillades… Le film ne manque pas d’action et en propose même plus que d’habitude. La réalisation de Caiano inspirée et solide prouve s’il le fallait, que le cinéma populaire italien regorgeait à cette époque de techniciens particulièrement talentueux.

Une belle surprise qui satisfera les plus exigeants.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Milano Violenta de Mario Caiano 1976 Exterminator

Milano Violenta

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1