Policier - Thriller Affiche Milan Calibre 9 de Fernando di Leo 1972

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

Milan Calibre 9 de Fernando di Leo 1972

Avec : 

  • Gastone Moschin : Ugo Piazza
  • Mario Adorf : Rocco Musco
  • Barbara Bouchet : Nelly Bordon
  • Philippe Leroy : Chino

Origine : Italie

Durée : 100 Min

A sa sortie de prison, un gangster est surveille a la fois par la police et par son ancien patron, qui le suspecte d’avoir detourne de l’argent. (Source : allociné.fr)

Scénariste et réalisateur de talent, Fernando di Leo a toujours voué une véritable passion pour le polar. Après quelques drames sulfureux, il décide en 1969 de franchir enfin le pas et tourne «I Ragazzi del Massacro», un film noir, adaptation du livre Giorgio Scerbanenco avec un énorme succès à la clef.

Après une incursion passagère dans le Giallo («La Bestia Uccide a Sangue Freddo»), Di Leo revient au polar et entame sa fameuse trilogie du «milieu» en adaptant très librement un autre roman de Scerbanenco, «Milan Calibre 9». Un recueil de 22 histoires narrant les différentes «aventures» de nombreux malfrats entre Milan et la Calabre, soulignant les relations étroites qui lient les gangsters avec les milieux politiques et financiers.

Considéré comme l’un des pionniers du polar à l’italienne, «Milan Calibre 9» se détache tout de même beaucoup des futures oeuvres du genre. Point de flic réac, ni de courses poursuites infernales, nous suivons ici Ugo, un homme qui dès sa sortie de prison, est accusé par un mafieux notoire, de lui avoir volé une importante somme d’argent. Il se voit alors obligé de collaborer avec ce même mafieux pour prouver son innocence.

Une intrigue intéressante et plutôt bien construite pour un film rugueux et pessimiste considéré à juste titre comme l’un des meilleurs polars jamais réalisé de l’autre côté des Alpes.

Outre la réalisation toujours solide et efficace de Di Leo, la superbe photographie de Franco Villa et la non moins superbe partition musicale de Luis Bacalov, le véritable intérêt du film réside dans son admirable galerie de personnages interprétés par ce qui se fait de mieux dans le genre en Italie. A commencer par Gastone Moschin qui incarne avec beaucoup de talent, un anti-héros persécuté avec une prestance sans pareil. Face à lui, on retrouve l’excellent Mario Adorf, totalement survolté en gangster extrêmement brutal. Comment passer également à côté de la magnifique Barbara Bouchet qui nous offre une danse absolument mémorable.

Si le film est plutôt avare en scène d’action pure (hormis une impressionnante fusillade), il reste d’une intensité peu commune, allant constamment crescendo jusqu’au final, à la fois brutal et puissant. «Milan Calibre 9» est LE film que tous les amateurs du genre se doivent d’avoir vu.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Milan Calibre 9 de Fernando di Leo 1972 Exterminator

Milan Calibre 9

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1