Fantastique - SF

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

Meteor de Ronald Neame 1979

Avec : 

  • Sean Connery : Paul Bradley
  • Natalie Wood : Tatiana Donskaya
  • Karl Malden : Harry Sherwood
  • Brian Keith : Dr Dubov

Origine : USA

Durée : 108 Min

Une gigantesque météorite doit s’abattre dans six jours sur la terre. Paul Bradley, un astrophysicien, doit trouver un moyen d’éviter cette catastrophe. Avec l’aide d’un savant soviétique, il tente de convaincre les politiques que seul le satellite Pierre le Grand pourrait les aider à anéantir la météorite… (Source : cinemovies.fr)

Non ! Michael Bay n’a décidément rien inventé. «Armageddon» a beau être l’un de ses films moins mauvais, il n’en reste pas moins qu’un simple décalque modernisé de ce film réalisé en plein coeur de la vague «catastrophe» qui a submergé Hollywood dans les années 70. Tremblements de terre, avalanches, catastrophes aériennes, maritimes, attentats, incendies, invasions, maladies… Tout y passe.

Pour tenter de se détacher des traditionnelles «oeuvres» du genre, le scénariste Edmund H. North va s’attaquer à un sujet (pourtant d’actualité) pas encore exploité en s’inspirant d’une étude (Le projet Icarus) initiée en 1967 par l’un des professeurs de l’institut des technologies du Massachusetts, Paul Sandorff, imaginant le moyen de détruire la météorite Icare qui menaçait à cette époque, d’entrer en collision avec la Terre.

En pleine guerre froide, North anticipe la détende et envisage déjà une collaboration américano-soviétique pour tenter de sauver l’humanité. Un choix osé et presque visionnaire à un moment où l’ouverture n’est pas vraiment à l’ordre du jour.

Dommage que cette idée ait été finalement transformée en un ahurissant prétexte pour amener une romance aussi absurde que inutile entre un savant de la NASA et une représentante de la mission russe. Car oui, plus que sur la catastrophe annoncée, le film se focalise peu à peu sur cette romance en carton particulièrement ridicule, laissant presque de côté, cette menace et tous les enjeux qu’il y a autour.

Pour nous faire passer la pillule et tenter de dynamiser un film particulièrement ennuyeux, le réalisateur britannique, habitué du genre, Ronald Neame distille tout de même quelques rares séquences à grands spectacle. Une avalanche en Suisse, un tsunami à Hong-Kong et surtout la destruction partielle de New-York. Le problème est que depuis, Michael Bay et Bruce Willis sont passés par là et ont définitivement ringardisé ces scènes aux effets spéciaux particulièrement ratés.

Côté cast, c’est là aussi une déception. Sean Connery fait le minimum syndical face à une Natalie Wood, peu crédible en traductrice soviétique. Que dire de Brian Keith, ridicule en ingénieur venu du froid. Seul Karl Malden s’en sort à peu près bien.

Bref, peut-être ce qui s’est fait de pire dans le genre.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Meteor de Ronald Neame 1979 Exterminator

Meteor

Notre Avis

Summary:

1.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1