Policier - Thriller

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

Mes Funérailles à Berlin de Guy Hamilton 1966

Avec : 

  • Michael Caine : Harry Palmer
  • Paul Hubschmid : Johnny Vulkan
  • Oskar Homolka : Colonel Stok
  • Eva Renzi : Samantha Steel

Origine : UK/USA

Durée : 100 Min

Le colonel Stok, un agent des services soviétiques responsable de la sécurité du Mur de Berlin, semble vouloir passer à l’Ouest, mais les preuves sont contradictoires. Stok demande aux Britanniques de prendre en charge l’opération et demande à ce que l’un de leurs agents, Harry Palmer, le fasse sortir clandestinement de RDA. (Source : wikipedia.fr).

Seconde aventure de l’agent britannique Harry Palmer – issue de l’oeuvre de l’écrivain Len Deighton -, «Mes Funérailles à Berlin» fait suite à l’excellent «Ipcress, Danger Immédiat» tourné un an auparavant. Michael Caine incarne cette fois encore avec beaucoup de classe, cet homme malin, flegmatique, séducteur, une sorte de cousin éloigné de James Bond. Sauf qu’à la différence du héros de Ian Fleming, lui est plus cérébral, plus encré dans la réalité, bref, plus sérieux. On est donc loin ici des spectaculaires et invraisemblables tribulations de l’agent 007. Pas de méchant mégalomane, ni de gadgets improbables, Palmer fait son job avec des moyens simples et tente de remplir ses missions de la plus façon la plus pragmatique possible. Le parallèle entre ces 2 agents des services secrets de sa majesté n’est pas anodin; rappelons tout de même que les deux «franchises» sont produites par le même homme, Harry Saltzman. Autre «point commun», le réalisateur Guy Hamilton qui sera quelques années plus tard, aux commandes de 3 épisodes de la saga Bond.

Manipulations, paranoïa, trahisons, secrets d’état, faux semblants…. On retrouve ici les thèmes classiques des grands films d’espionnage, articulés autour d’un scénario bien ficelé avec ce qu’il faut de suspense et de rebondissements.

Tourné en grande partie à Berlin en pleine guerre froide, ce film nous plonge au coeur d’une période de tensions extrêmes en toute impartialité, montrant les dessous de cette historique opposition entre un régime politique isolationniste et une alliance démocratique aux ambitions et méthodes des plus discutables.

Passionnant de bout en bout, «Mes Funérailles à Berlin» bénéficie également d’une réalisation classique mais solide de Guy Hamilton et d’une excellente galerie de seconds rôles.

Un véritable plaisir pour tous les amateurs du genre qui sera suivi dans la foulée par un troisième épisode tout aussi palpitant : «Un Cerveau d’un Million de Dollars».

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Mes Funérailles à Berlin de Guy Hamilton 1966 Exterminator

Mes Funérailles à Berlin

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1