Horreur

Published on février 14th, 2014 | by Exterminator

0

Massacres dans le Train Fantôme de Tobe Hooper 1981

Avec : 

  • Elizabeth Berridge : Amy Harper
  • Cooper Huckabee : Buzz Dawson
  • Largo Woodruff : Liz
  • Miles Chapin : Ritchie

Origine : USA

Durée : 96 Min

C’est la fête ! Un parc d’attraction vient de s’installer en ville. Quatre adolescents délurés décident de passer la nuit à l’intérieur du manège le plus imposant de la fête : un mystérieux train fantôme. Alors que le parc ferme, les ennuis commencent pour nos quatre héros (Source : wikipedia.fr).

Après avoir quitté prématurément le tournage de «Venin» pour divergences artistiques, Tobe Hooper est contacté par Steven Spielberg par réaliser «E.T». Le réalisateur de «Massacre à la Tronçonneuse» refuse et préfère s’attaquer à ce petit slasher pour le compte d’Universal.

Petit car il faut bien avouer que ce film est une véritable déception, loin de la folie et des excès de ses premières oeuvres. Hooper n’a surtout pas réussi à transcender un scénario particulièrement creux et insignifiant. Non pas qu’il ait traité son sujet par dessus la jambe, loin de là mais force est de constater que le choix d’une mise en scène caractérisée par une surprenante et totale absence de démesure (un comble chez un réalisateur comme lui), ne joue définitivement pas en sa faveur.

Hormis une première scène hommage à «Halloween» et «Psychose», on s’ennuie à mourir pendant les 3/4 de ce film où il ne se passe quasiment rien et ce ne sont pas les quelques scènes finales qui parviendront à nous secouer.

Peut être sommes nous trop habitués aujourd’hui à un cinéma parfois trop rentre-dedans pour apprécier ce petit spectacle désuet tout en retenue ? C’est possible…

Bon, malgré son intérêt plus que limité, le film recèle pourtant quelques points intéressants. On retrouve tout de même ici, les traditionnelles obsessions du réalisateur : L’enfermement (l’unité de lieu) ou le portrait de cette Amérique profonde en totale régression sociale (illustrée par la supposée consanguinité de ces inquiétants forains)…

Le chef opérateur Andrew Laszlo crée lui, un très belle ambiance à la fois sombre et colorée, parfait paradoxe d’un univers à la fois amusant et effrayant.

On saluera enfin le travail de Rick Baker qui nous propose ici, une créature particulière repoussante.

Mais tout ceci ne suffit pas à relever un sauce bien fade.

Hooper se rattrapera un an plus tard avec le mythique Poltergeist (chapeauté tout de même par Steven Spielberg) qui sera malheureusement, son dernier grand film.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Massacres dans le Train Fantôme de Tobe Hooper 1981 Exterminator

Massacres dans le Train Fantôme

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1