Fantastique - SF

Published on février 8th, 2014 | by Exterminator

0

M.A.L Mutant Aquatique en Liberté de Sean S. Cunningham 1989

Avec : 

  • Miguel Ferrer : Snyder
  • Thom Bray : Hodges
  • Nanct Everhard : Joyce Collins
  • Greg Evidan : McBride

Origine : USA

Durée : 105 Min

La marine américaine travaille à l’installation, à 10 000 mètres de fond, d’une base secrète de missiles nucléaires. Pour gagner du temps, le responsable du projet fait sauter la voûte d’une caverne, libérant un monstre aquatique. Les scientifiques sont coincés dans leur capsule, bientôt à court d’oxygène… (Résumé : Source : cinemotions.com)

Sous ce titre ridicule donné par un distributeur français en mal d’imagination, se cache en fait une production Bis tout à fait honorable. En cette fin des années 80, la mode est aux films aquatiques (« Leviathan », « Abyss »…) réutilisant les recettes qui ont fait le succès artistique de « Alien » et « The Thing ».

Ce film nous présente donc une équipe de techniciens travaillant dans les grands fonds pour installer une batterie de missiles de l’armée américaine. Jusqu’au jour où ils vont croiser le chemin d’un énorme monstre aquatique, inconnu de tous. Bien sûr, la suite est sans surprise, chacun tentant de survivre à l’attaque de ce crustacé géant alors que la station dans laquelle ils vivent, menace d’exploser.

Le seul intérêt est de savoir parmi tous les membres de l’équipe, qui va s’en sortir….. Bref, rien de bien nouveau.

Après une mise en place un peu longuette, le rythme s’accélère sensiblement pour ne plus redescendre jusqu’au final. Une mise en scène relevée par celui qui nous avait offert le premier opus de la franchise interminable des « Vendredi 13 » et nous voila avec un petit film d’épouvante tout à fait plaisant à regarder malgré son script des plus éculés.

Une grosse équipe donc beaucoup de morts en perpective qui s’étalent tout au long de cette lutte implacable contre cette bestiole sortie de nulle part. Parlons en de la bestiole. Majoritairement dans ce genre de production un peu fauchée, on ne voit que très rarement la bête, souvent dans l’ombre, pour éviter d’apercevoir son aspect carton pâte tout à fait ridicule. Ce n’est pas du tout le cas ici. La créature apparaissant à plusieurs reprises de manière visible, nous laisse admirer le soin apporté à son élaboration.

Côté casting, outre quelques seconds couteaux, on reconnaitra quelques habitués du petit écran comme Thom Bray, vu dans la série culte des années 80 « Riptide » et surtout Miguel Ferrer, vu dans les séries « Twin Peaks » et « Crossing Jordan ». Ils composent un casting de bon niveau ici, visiblement appliqué à entretenir un bon suspens. Ajouté à cela, pas mal d’effets gore et le film peut remporter une adhésion tout à fait légitime. Bref, une petite série B tout à fait sympathique, loin d’être prétentieuse qui se laisse voir sans ennui.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
M.A.L Mutant Aquatique en Liberté de Sean S. Cunningham 1989 Exterminator

M.A.L Mutant Aquatique en Liberté

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1