Drame Affiche L'Etoile du Nord de Pierre Granier-Deferre 1982

Published on février 16th, 2014 | by Exterminator

0

L’Etoile du Nord de Pierre Granier-Deferre 1982

Avec :

  • Simone Signoret : Louise Baron
  • Philippe Noiret : Edouard Binet
  • Fanny Cottençon : Sylvie Baron
  • Julie Jezequel : Antoinette Baron

Origine : France

Durée : 118 Min

Pendant les années 30, Edouard Binet, un aventurier qui a été pendant des années en Égypte, fait la connaissance d’un homme d’affaires très riche et d’une jeune danseuse. Il voyage avec eux sur le train Paris-Bruxelles (l’Étoile du Nord). Elle devient sa maîtresse et il s’installe chez sa mère qui tient une pension de famille à Charleroi (Source : wikipedia.fr).

Après «Le Chat», «La Veuve Couderc» et «Le Train», Pierre Granier-Deferre se lance ici dans une nouvelle adaptation d’un roman de Georges Simenon, «Le Locataire». Un livre décrivant la rencontre entre un fuyard sans le sou et la vieille maitresse d’une pension de famille dans la Belgique de l’entre-deux guerres. De cette rencontre naitra une relation pudique et passionnelle entre deux êtres qui se sont peu à peu perdus.

Pourquoi ce livre ? A cette époque, la santé de Simone Signoret est faiblissante. Le réalisateur voyait alors en ce projet, l’occasion de lui donner un dernier grand rôle. Avec la complicité de Jean Aurenche et Michel Grisolia, Granier-Deferre va ainsi lui proposer ce personnage fort, à la mesure de cette grande dame du cinéma français.

Pour lui donner la réplique, il fallait un autre ténor. Le cinéaste choisit presque naturellement Philippe Noiret pour incarner cet homme ambigu, menteur, malhonnête mais d’une extrême sensibilité.

On l’aura compris, le film tourne quasi exclusivement autour de ces deux personnages complexes qui vont chacun, retrouver réconfort et espoir en l’autre, incarnés avec grand talent par ces deux immenses acteurs.

De cette ambiance austère (le film se situe dans la grisaille de l’une de ces grandes villes minières des années 30) se dégage une lueur, une émotion, une tendresse particulièrement touchante. Granier-Deferre a eu la bonne idée de s’effacer, de ne pas chercher à s’imposer et de laisser vivre son formidable duo jusqu’au bouleversant dernier échange de regard.

On n’oubliera pas tout de même, la présence de deux autres superbes comédiennes, Fanny Cottençon et Julie Jezequel, parfaites dans leurs rôles.

Un peu plus de 1 million de spectateurs se déplaceront dans les salles pour assister à la dernière grande prestation de Mme Simone Signoret qui quittera le grand écran après une dernière apparition, un an plus tard dans le «Guy de Maupassant» de Michel Brach.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
L’Etoile du Nord de Pierre Granier-Deferre 1982 Exterminator

L'Etoile du Nord

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1