Horreur

Published on février 14th, 2014 | by Exterminator

0

Les Yeux de la Terreur de Ken Hughes 1981

Avec : 

  • Leonard Mann : Judd Austin
  • Rachel Ward : Eleanor Adjai
  • Drew Snyder : Vincent Millett
  • Joseph R. Sicari : Taj

Origine : USA

Durée : 89 Min

Une jeune puéricultrice assiste au départ des enfants dont elle s’occupe, assise sur un tourniquet dans le square voisin. Soudain, un motard au visage totalement dissimulé par son casque surgit et la fait tourner à vive allure avant de la décapiter en se servant d’un long poignard. L’inspecteur Judd Austin, qui s’est immédiatement rendu sur les lieux, fait le rapprochement entre ce crime abominable et une récente affaire similaire (Source : cineobs).

Dernier film du réalisateur britannique de «Casino Royale» et de «Chitty Chitty Bang Bang», «Les Yeux de la Terreur» fait bizarrement partie de ces nombreuses séries B horrifiques, injustement oubliées de nos jours.

Bizarrement car même si ce Slasher n’est pas d’une exceptionnelle originalité loin de là, il mérite tout de même que l’on si attarde un peu pour les belles qualités qu’il renferme.

Commençons tout d’abord par son gros mais seul véritable point faible, le scénario. Une intrigue à la sauce Whodunit tout ce qu’il y a de conventionnelle autour d’une banale série de décapitations dans une école privée de jeunes filles de la ville de Boston. Avare en rebondissement, le script avance malheureusement de manière classique et linéaire jusqu’à la fameuse révélation du tueur. Pire, malgré toutes les astuces de mises en scène de Hughes, on devine même assez rapidement et facilement qui se cache derrière ce carnage.

On pourra apprécier l’approche ethnologique expliquant les motivations de ce tueur mais elle reste trop superficielle pour réellement nous interpeller.

Non, le véritable intérêt de ces «Yeux de la Terreur», c’est son élégance technique et artistique, un véritable hommage au Giallo italien dans une ambiance victorienne particulièrement réussie. Un tueur masqué, habillé et ganté de cuir qui tue à l’arme blanche, des meurtres particulièrement violents filmés en caméra subjective, de l’érotisme… Hughes reprend bien tous les codes du Giallo avec beaucoup de respect et de talent.

Le choix de la ville de Boston n’est pas anodin. La capitale du Massachusetts regorge de demeures victoriennes permettant d’instaurer une ambiance toute européenne à ce Slasher américain. Hughes va même pousser jusqu’à mettre en tête d’affiche Leonard Mann, une figure du cinéma bis transalpin plutôt à l’aise ici. A ses côtés, la superbe actrice britannique Rachel Ward dont c’est ici le premier rôle.

On déplorera donc l’extrême faiblesse du scénario face à l’énorme qualité formelle de ce film. Frustrant quand on pense à ce que cela aurait pu donner avec une histoire plus solide…

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Les Yeux de la Terreur de Ken Hughes 1981 Exterminator

Les Yeux de la Terreur

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1