Fantastique - SF

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Les Revenants de Robin Campillo 2003

Avec : 

  • Géraldine Pailhas : Rachel
  • Jonathan Zaccaï : Mathieu
  • Frederic Pierrot : Gardet
  • Victor Garivier : Le maire

Origine : France

Durée : 105 Min

Les morts sont revenus en masse. Dans le monde, des milliers de personnes décédées ont quitté les cimetières pour investir les villes. Puis le phénomène s’est arrêté, comme si les portes du monde s’étaient de nouveau refermées. On est entré maintenant dans une nouvelle phase particulièrement délicate : la réinsertion des morts dans leurs familles. (Source : allociné)

Quand on parle de morts qui reviennent à la vie, on pense zombies, contamination, fin du monde…bref, tout ce qui appartient à un genre horrifique particulièrement gore et vitaminé.

« Les Revenants » serait-elle la réponse française aux classiques de Romero et consorts ?

Et bien pas du tout. Le film de Robin Campillo, même si les références aux films du grand George mais aussi à  « l’Invasion des Profanateurs de Sépultures » sont évidentes, est un véritable film d’auteur, loin des envolées sanglantes du genre.

Une réflexion sur le deuil, le manque et sur la difficulté de l’intégration dans une société qui ne comprend pas les autres.

Le réalisateur se passe d’une quelconque explication pour justifier le retour à la vie de personnes décédées depuis une dizaine d’années. Réapparaissant sans stigmates, ces morts-vivants vont devoir être pris en charge par une société vite dépassée.

Comment les proches vont-ils gérer ce retour ? Comment se remettre à aimer quelqu’un que l’on avait définitivement perdu ? C’est la question centrale de ce film extrêmement lent mais qui n’en est pas moins intriguant.

Par une réalisation froide et réaliste (Ceux qui s’attendent à retrouver les codes traditionnels du film de zombie, passez votre chemin), Campillo, ancien collaborateur de Laurent Cantet, instaure une atmosphère particulièrement oppressante autour de ces « êtres » difficilement intégrés et intégrables qui vont devoir faire leur propre chemin mais que la société n’acceptera pas.

A noter les très bonnes interprétations de Géraldine Pailhas, Jonathan Zaccaï et Frederic Pierrot

Si la conclusion est décevante, il n’en reste pas moins un film atypique et glaçant qui peut pourtant laisser certains, de marbre.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Les Revenants de Robin Campillo 2003 Exterminator

Les Revenants

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1