Action - Aventure

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

Les Aventuriers du Bout du Monde de Brian G. Hutton 1983

Avec : 

  • Tom Selleck : Patrick O’Malley
  • Bess Armstrong : Eve
  • Wilford Brimley : Bradley Tozer
  • Jack Weston : Struts

Origine : USA/Hong Kong/Yougoslavie

Durée : 105 Min

Dans les années Vingt Eve Tozer (Bess Armstrong), jeune femme riche et désoeuvrée, passe sa vie entre soirées mondaines et hobbies plus coûteux les uns que les autres. Quand elle apprend que son père parti au bout du monde va être déclaré mort par suite des manœuvres frauduleuses de Bentik (Robert Morley), son ancien associé, qui désire s’emparer de ses brevets d’invention et donc de sa fortune, Eve loue alors les bons services et les deux avions de Patrick O’Malley (Tom Selleck), un aventurier ivrogne rejeté de tous les cercles de la bonne société, afin de traverser l’Orient tout entier à la recherche de son père. S’ensuivent aventures et péripéties diverses qui les mèneront jusqu’en Chine où le disparu (Wilford Brimley) défend seul un village contre les assauts d’un seigneur de guerre local cupide et cruel.(Source : wikipedia.fr)

1980, George Lucas et Steven Spielberg proposent à Tom Selleck d’endosser le costume du personnage d’Indiana Jones que le réalisateur des «Dents de la Mer» s’apprête à mettre en scène. Emballé par le projet, Selleck accepte mais se voit rapidement contraint de laisser sa place à Harrison Ford. L’acteur ne peut en effet, quitter temporairement le tournage de la série «Magnum» qui l’a rendu célèbre.

«Les Aventuriers de l’Arche Perdue» se fait donc sans lui et remporte bien sûr le succès que l’on connait.

1983, on ne compte déjà plus les projets plus ou moins inspirés des aventures du célèbre archéologue. Parmi ceux là, celui du grand producteur hongkongais Raymond Chow. Plus habitué au cinéma d’arts martiaux qu’aux films de genre purement hollywoodiens, c’est pour lui l’occasion de s’ouvrir enfin au marché occidental.

Pour incarner le héros de ce long métrage d’aventure (d’après le roman de Jon Cleary), Chow fait appel à… Tom Selleck. Une sorte de consolation pour l’acteur qui ne s’est toujours pas remis d’être passé à côté du rôle de sa vie.

Si le film de Spielberg est devenu un classique du cinéma, on ne peut pas en dire autant de cet ersatz pas très inspiré. Ces «Aventuriers du Bout du Monde» que beaucoup ont déjà oublié, ne se résument qu’à une simple et ennuyeuse traversée de l’Asie, repompant allègrement de nombreux éléments de son modèle. Notamment, la relation Selleck/Armstrong qui n’est pas sans rappeler celle du couple Ford/Allen.

Le spectacle est quant à lui assez pauvre. Quelques loopings aériens et deux petites batailles, c’est tout ce que qui nous est proposé. On aurait pu se consoler avec les paysages de l’extrême orient. Le problème est que le film a été entièrement tourné en ex-Yougoslavie et que ça se voit.

Selleck s’en sort lui plutôt bien dans la peau de ce pilote bourru. Tous comme la belle Bess Armstrong, parfaite en enfant gâtée caractérielle.

Malgré ses qualités limitées, ce film connaitra un beau succès au box office US (loin tout de même des chiffres des aventures d’Indiana Jones) et assurera à Selleck, une carrière post-Magnum.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Les Aventuriers du Bout du Monde de Brian G. Hutton 1983 Exterminator

Les Aventuriers du Bout du Monde

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1