Policier - Thriller Affiche Le Venin de la Peur de Lucio Fulci 1971

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Le Venin de la Peur de Lucio Fulci 1971

Avec : 

  • Florinda Bolkan : Carol Hammond
  • Stanley Baker : Inspecteur Corvin
  • Jean Sorel : Frank Hammond
  • Silvia Monti : Deborah

Origine : Italie/Espagne/France

Durée : 103 Min

Carole, jeune femme de la bourgeoisie londonienne, s’ennuie. Elle fantasme au travers de rêves inavouables qu’elle confie à son psychanalyste. Dans l’appartement voisin au sien, Julie Durer, une voisine très libérée, se livre à de véritables orgies dont les échos parviennent à Carole. Troublée, elle rêve qu’elle tue Julie à l’aide d’un coupe-papier. Le lendemain, Julie est retrouvée réellement assassinée, un coupe-papier près de son cadavre.

Avant de devenir le réalisateur culte de quelques chefs d’œuvre macabres à la fin des années 70, Lucio Fulci a déjà à cette époque une carrière bien remplie. Entre comédies polissonnes et westerns, le cinéaste italien nous aura également offert quelques « Gialli » sanglants, prémices aux excès gores de ces œuvres futures.

En ce début des années 70, le Giallo est LE genre à la mode de l’autre côté des Alpes . Représentation du romantisme baroque aux codes bien définis, nombreux sont les réalisateurs de cinéma populaire qui s’essaieront au genre. Après Mario Bava le « taulier », Dario Argento, Umberto Lenzi, Sergio Martino ou Lucio Fulci nous livreront quelques pièces maitresses toujours inégalée à ce jour.

Mais les œuvres de Fulci se démarquent de celles de ses camarades, le cinéaste détournant et créant ses propres codes du genre.

Ici, Fulci nous livre un film troublant, à la fois intelligent, magnifique et culotté ayant pour cadre une bourgeoisie londonienne à deux visages. Une bourgeoisie incarnée par cette femme prise en étau entre sa vie rangée de femme d’avocat et ses fantasmes sexuels qu’elle se doit de refouler par tous les moyens.

Le meurtre de sa voisine libertaire, objet de ses fantasmes, va initier un dédale scénaristique absolument brillant où s’entremêlent une critique poussée des paradoxes de la bourgeoisie et une enquête policière à rebondissements.

Les 15 premières minutes du film, envoutantes et inquiétantes, d’une réussite stylistique incontestable, posent les bases d’une œuvre sulfureuse et  inquiétante et donnent le ton d’une production hors normes, impensable de nos jours.

Alternant suspense et angoisse (quelques scènes choc restent encore traumatisantes aujourd’hui), Fulci ne laisse aucun répit au spectateur, emporté dans ce tour de manège hallucinogène.

Un véritable chef d’œuvre du genre.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Le Venin de la Peur de Lucio Fulci 1971 Exterminator

Le Venin de la Peur

Notre Avis

Summary:

4.5


User Rating: 3 (1 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1