Animation

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

Le Roi Lion de Roger Allers, Rob Minkoff 1994

Avec : 

  • Matthew Broderick : Simba (Voix)
  • James Earl Jones  : Mufasa (Voix)
  • Jeremy Irons : Scar (Voix)
  • Nathan Lane : Timon (Voix)

Origine : USA

Durée : 89 Min

Le lion Mufasa, roi des animaux, et son épouse Sarabi donnent naissance à Simba, un futur héritier. Mais Scar, le frère de Mufasa, voyant diminuer ses chances d’accéder au trône, incite le lionceau à s’aventurer dans un cimetière des éléphants situé au-delà des frontières du royaume… (Résumé : Source : ecranlarge.com)

L’un des derniers mais aussi l’un des meilleurs films de l’empire Disney pré-époque 3D et la fusion avec le géant de l’animation numérique, Pixar. En effet, encore aujourd’hui, « Le Roi Lion » dégage une puissance et une qualité narrative et technique qui dépasse le simple film d’animation.

Le public ne s’y est pas trompé en permettant au studio de connaitre l’une de ses plus belles heures de gloire avec des recettes mondiales dépassant toutes les espérences d’une compagnie qui ne croyait au départ que moyennement en son oeuvre.

Inspirée par le « Hamlet » de Shakespeare et traitant de thêmes universels, cette histoire est un savant mélange de comédie et de situations dramatiques qui touchent petit et grands.

Si le décalage à la « Shrek » n’est pas encore de mise, le parcours initiatique de ce petit lion est à la fois poignant et extrêmement divertissant.

Le film s’ouvre sur une superbe séquence générique autour de la présentation du fils du roi de la jungle à tous ses disciples. Superbe introduction illustrée par la non moins superbe chanson « Story of Life ». On en a déja des frissons…

La suite du film est au même niveau. Des décors magnifiques, des personnages fouillés, des aventures spectaculaires font de ce film,  un véritable bonheur pour petits et grands. Sans oubllier les traditionnels personnages « comiques », incarnés par le duo insolite composé d’un suricate et d’un phacochère aux noms de Timon et Pumba.

Plus que des faires valoir, ils accompagneront le parcours initiatique du jeune lionceau devant combattre les ambitions démesurées de son oncle.

Le scénario n’est pas avare non plus en personnages secondaires imoportants (les hyenes, Rafiki….), qui agrémentent une intrigue déjà riche.

Un spectacle bourré d’émotions, qui ne prend décidément pas une ride et qui risque de rester encore longtemps une référence du studio Disney.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Le Roi Lion de Roger Allers, Rob Minkoff 1994 Exterminator

Le Roi Lion

Notre Avis

Summary:

4.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags:


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1