Policier - Thriller Affiche Le Point de Mire de Jean-Claude Tramont 1977

Published on mars 13th, 2014 | by Exterminator

0

Le Point de Mire de Jean-Claude Tramont 1977

Avec : 

  • Annie Girardot : Danièle Gaur
  • Jacques Dutronc : Julien
  • Jean Bouise : Bob
  • Michel Robin : Petit Louis

Origine : France

Durée : 95 Min

Danièle Gaur, photographe, enquête sur le suicide présumé de son mari Michel, retrouvé noyé. Ses investigations la conduisent à découvrir un complot visant à assassiner John W. Maxwell et à faire la connaissance de Julien Mercier, voisin de Michel. (Source : allociné.fr).

Marié à Sue Mengers, agent de très nombreuses stars hollywoodiennes des années 60, 70, Jean-Claude Tramont entame logiquement sa carrière aux Etats-Unis. Le réalisateur d’origine belge devient notamment l’assistant de John Frankenheimer, Arthur Penn et fait même un passage au service audiovisuel des Nations-Unies.

En 1977, il débarque en France pour mettre en scène avec l’appui du studio «Columbia», l’adaptation du «Photographe», l’un des best-seller de l’auteur de la «Planète des Singes», Pierre Boulle. Une adaptation écrite avec la complicité du scénariste Gérard Brach, collaborateur habituel de Roman Polanski et Claude Berri.

Les deux hommes vont totalement remanier ce passionnant thriller politique afin de l’adapter à la présence en tête d’affiche d’Annie Girardot. Par conséquence, le photographe en question n’est désormais plus le personnage clef de l’intrigue. C’est en effet, celui de sa femme qui va ici concentrer toutes les attentions.

Une femme qui va tomber dans un piège implacable, ceux dont on s’échappe pas. Entourée par des personnages tous plus énigmatiques et inquiétants les uns que les autres, elle sera manipulée, trahie, désignée sans qu’elle le sache comme le coupable idéal pour camoufler une obscure affaire d’état.

Fort de son expérience américaine, Tramont démontre immédiatement une grande maitrise de la mise en scène. Pas de place pour le superflu, le cinéaste va toujours à l’essentiel. Peut-être parfois même un peu trop. Certaines pistes pourtant intéressantes sont ici malheureusement, négligées, voire abandonnées. Un choix (délibéré ?) limitant forcément les rebondissements et effets de surprise.

Si le personnage d’Annie Girardot se fait constamment rouler dans la farine, le spectateur comprend lui vite ce qui se trame.

Une Annie Girardot ici parfaitement à l’aise dans ce rôle de femme seule face à une terrible et inexorable machination. A ses côtés, Jacques Dutronc, excellent dans la peau de ce personnage insaisissable.

«Le Point de Mire» reste donc un thriller solide à l’ambiance particulièrement glaçante et mystérieuse. Il lui manque simplement ce petit plus qui lui aurait permis de remporter totalement notre adhésion.

En Savoir Plus : Interview d’Annie Girardot et Jacques Dutronc

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Le Point de Mire de Jean-Claude Tramont 1977 Exterminator

Le Point de Mire

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1