Policier - Thriller

Published on février 16th, 2014 | by Exterminator

0

Le Clan des Siciliens de Henri Verneuil 1969

Avec : 

  • Jean Gabin : Vittorio Manalese
  • Alain Delon : Roger Sartet
  • Lino Ventura : Commissaire LeGoff
  • Irina Demick : Jeanne Manalese

Origine : France/USA

Durée : 117 Min

Roger Sartet, un truand, s’évade avec la complicité de sa sœur Monique et d’une famille mafieuse, les Manalese, dirigée par le patriarche Vittorio. Malgré une traque menée par le commissaire Le Goff, Sartet reste insaisissable. Le truand propose à ses complices siciliens un projet démentiel : voler une collection de bijoux exposée à la Galerie Borghese et qui doit être transférée de Rome vers New-York par avion. Vittorio fait appel à son vieil ami italien installé aux États-Unis, Tony Nicosia, pour l’aider dans le coup. (Source : wikipedia.fr).

En cette fin des années 60, Henri Verneuil a la chance de pouvoir enchainer 2 films financés en partie par deux grands studios américains.

Le premier, «La Bataille de San Sebastian», western à gros budget produit par la MGM mettant en scène Anthony Quinn et Charles Bronson, ne connait pourtant pas le succès espéré, éclipsé par le triomphe du chef d’oeuvre de Sergio Leone, «Il Etait une Fois dans l’Ouest», sorti à la même époque.

Le second sera ce «Clan des Siciliens», adapté du livre éponyme d’Auguste le Breton et produit lui par la «Twentieth Century Fox».

Conscient du potentiel commercial de ce film destiné au marché international, Darryl Zanuck, patron de la «Fox» débloqua en effet, la somme de 15 millions de francs (une belle cagnotte à l’époque) pour la réalisation de ce film. Un «pactole» qui va permettre à Verneuil de s’offrir 3 des plus grands stars du cinéma français. Gabin d’abord, avec qui il n’avait plus tourné depuis «Mélodie en Sous-Sol». Delon ensuite, qu’il avait dirigé dans ce même film. Ventura enfin, qu’il connait bien pour l’avoir déjà mis en scène aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans «Cent Mille Dollars au Soleil».

3 immenses stars, 3 gros caractères que le cinéaste va devoir gérer en plus de la pression inhérente à ce genre de grosses productions. Le tournage débute en Mars 1969 et contre toute attente, tout se passe pour le mieux. Gabin, en véritable patriarche, veille à ce que tout le monde reste concentré sur son travail jusqu’au terme des prises de vue.

Le film sort en décembre de la même année et connait un immense succès, cumulant près de 5 Millions de spectateurs dans les salles françaises. L’un des plus grands triomphes de Verneuil et assurément l’un de ses meilleurs films.

Polar carré, interprété par la crème de la crème, «Le Clan des Siciliens» est un véritable plaisir pour tous les nostalgiques d’un certain cinéma populaire aujourd’hui disparu.

Certes, il manque peut être ici ce malaise existentiel qui fait toute la force de l’oeuvre de Melville. On pourra en effet reprocher à Verneuil de privilégier l’aspect formel au détriment de ses personnages qui, il faut tout de même le reconnaitre, manquent un peu d’épaisseur (un comble avec un tel casting), reste qu’il nous offre ici un film bougrement efficace, techniquement maitrisé, bénéficiant de la présence de 3 «monstres» au top de leur forme. Un pur spectacle sans temps mort et sans autre ambition que de nous divertir pendant près de 2 heures. Là-dessus, il n’y a absolument rien à redire.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Le Clan des Siciliens de Henri Verneuil 1969 Exterminator

Le Clan des Siciliens

Notre Avis

Summary:

4.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1