Horreur

Published on février 10th, 2014 | by Exterminator

0

Le Chat Noir de Lucio Fulci 1981

Avec : 

  • Patrick Magee : Professeur Robert Miles 
  • Mimsy Farmer : Jill Trevers
  • David Warbeck : Inspecteur Gorley
  • Al Cliver : Wilson

Origine : Italie

Durée : 92 Min

Dans un village de Grande Bretagne, la photographe Jill Travers rencontre un inquiétant individu précédé d’une réputation sulfureuse, Robert Miles. Passionné de sciences occultes, Miles hante les cimetières et lieux de sépulture, communiquant avec l’au-delà par l’intermédiaire d’un chat noir dont les apparitions constituent autant de rencontres mortelles. Alertés par une cascade de morts violentes, Jill Travers et l’inspecteur Gorley mènent l’enquête sur les activités réelles de Miles et de son sinistre animal de compagnie… (Résumé : Source : dvd)

A peine sorti du tournage de « Frayeurs » qui connaitra le triomphe que l’on connait, Lucio Fulci a toujours une forte envie de filmer. Fort du succès mondial de « L’Enfer des Zombies », il accepte cette commande, une très libre adaptation d’une courte nouvelle de Edgar Allan Poe, auteur qu’il apprécie tout particulièrement.

Un sacré défi que d’étirer une courte histoire sur presque 1h30 et que Fulci va avoir beaucoup de mal à relever. Epaulé au scénario par Ennio Onorati, Fulci va pondre un script assez éloigné de l’histoire originale, basé en partie sur les obsessions du cinéaste mais finalement peu inspiré, voire confu et surtout, vide de contenu. D’un côté, on retrouve en effet, les ambiances chères à Fulci : les sous-sols inquiétants, les sombres rues brumeuses, une campagne hostile, mais aussi certains de ses thêmes favoris comme la mutilation ou la séquestration (les attaques en plein visage et en gros plans du chat contre Patrick Magee et David Warbeck, la décomposition de Daniela Doria ou Mimsy Farmer, emmurée vivante, rappelant…. »l’Emmurée Vivante » ou « Frayeurs »). Fulci s’applique donc à rendre un travail correctement mis en image mais malheureusement plombé par un scénario plus que leger.

Pourtant, le début est prometteur avec le personnage mystérieux de Patrick Magee, communiquant avec l’au-dela et propriétaire d’un chat propageant la mort partout où il passe. Mais Fulci n’exploite en rien la piste du médium préférant enchainer les « meurtres » du chat, débouchant sur une enquête molassonne menée par un couple habitué du genre, Mimsy Farmer et David Warbeck. Pas de surprises, ni de rebondissements, la suite laisse s’installer un certain ennui.

On aurait pû se consoler devant quelques hypothétiques moments horrifiques dont Fulci a le secret mais le souci, c’est que le cinéaste est ici assez avare en sensations fortes et surtout le fameux chat noir ne suscite jamais la peur.
Le final logique et rapidement expédié confirmant notre frustration.

Certes, Fulci a assuré son boulot en nous livrant un film techniquement correct (sans oublier la photo de Sergio Salvati) mais force est de constater qu’il ne se passe pas grand chose d’intéressant à l’écran.
Tourné entre « Frayeurs » et « L’Au-dela », ce film s’est fait peu à peu oublier dans la filmographie du cinéaste. Logique pour un long métrage au manque flagrant d’inspiration.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Le Chat Noir de Lucio Fulci 1981 Exterminator

Le Chat Noir

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1