Policier - Thriller

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Le Bar du Téléphone de Claude Barrois 1980

Avec : 

  • Daniel Duval : Tony Véronese
  • François Périer : Commissaire Joinville
  • Raymond Pellegrin : Robert Perez
  • Julien Guiomar : Antoine Bini

Origine : France

Durée : 93 Min

Toni Veronese est bien décidé à asseoir son autorité au sein de la pègre. Il lui faut pour cela se débarrasser des frères Perez, dont l’influence grandissante fait de l’ombre à ses affaires. Il leur livre une guerre sans merci, qui commence par l’attaque de leurs boîtes de nuit et de leurs hôtels de passe. Après quelques morts violentes, les deux clans sont disposés à dialoguer autrement que par les armes. Au moment où la paix est sur le point d’être signée, deux policiers sont tués à la suite d’un fâcheux concours de circonstances. Cet incident ravive les tensions et les règlements de comptes reprennent avec plus de violence…(Résumé : Source : programme-tv.com)

Une belle galerie de « Gueules » (Duval, Pellegrin, Périer, Guiomar, Willson et un tout jeune Christophe Lambert tout jeune et encore méconnu), une intrigue classique mais efficace et une réalisation carrée, voici les ingrédients de cet excellent polar du début des années 80 clairement inspiré du travail du grand Jean Pierre Melville. En effet, le script de Claude Néron inspiré d’un authentique fait divers, prend une couleur résolument noire avec cette histoire de guerre des gangs qui va tourner au massacre.

Le film débute avec deux intrigues parallèles : l’une qui voit un caïd (Duval) défier le milieu parisien sur son propre terrain et devenant rapidement encombrant, l’autre nous présentant un groupe de jeunes loubards de banlieue commentant sans scrupules, une longue série de hold-up.
Deux intrigues qui, au départ, n’ont absolument rien à voir, se déroulant distinctement jusqu’au moment où bien évidemment, elles se rejoindront pour les besoins de l’intrigue : les jeunes fous furieux étant engagés par le milieu pour éliminer le caïd au fameux bar du téléphone.

Avant d’être un thriller de très haute tenue grâce à une réalisation efficace, une interprétation au couteau et un rythme plus que soutenu, ce film est avant tout, un excellent portrait d’un milieu vieillissant qui voit émerger une nouvelle génération de malfaiteurs encore plus implacable et dangereuse. Là où les anciens avaient tout de même certaines valeurs, une certaine classe même, les petits nouveaux ne s’encombrent pas eux, de quelconques stratégies et foncent dans le tas comme s’ils n’avaient plus rien à perdre. Reflet d’une jeune génération désabusée, ce groupe avec à leur tête un dangereux personnage (joué à merveille par Christophe Lambert) fait de la violence son sacerdoce.

C’est donc à un intéressant contraste auquel nous assistons à l’écran avec d’un côté, des anciens qui préfèrent discuter avant d’agir et de l’autre, des jeunes qui s’en prennent directement à l’humain, non sans excès comme en atteste la violente fusillade du bar du téléphone.

Une approche originale qui place immédiatement ce film parmi les meilleurs du genre dans la droite lignée des classiques noirs des années 50, 60.
Daniel Duval en caïd solitaire dégage un charisme impressionnant avec face à lui les toujours bons, Raymond Pellegrin, Julien Guiomar, George Wilson et François Périer dans le rôle du commissaire au coeur de cette guerre. Côté « jeunes », outre l’excellente interprétation d’un Christophe Lambert complètement habité, on retrouve un Richard Anconina convainquant en obsédé de la gâchette.
Bref, « Le Bar du Téléphone » reste encore aujourd’hui, un polar indispensable de très haute tenue que les fans du genre se doivent d’avoir vu.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Le Bar du Téléphone de Claude Barrois 1980 Exterminator

Le Bar du Téléphone

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1