Horreur

Published on février 13th, 2014 | by Exterminator

0

Le Bal de l’Horreur de Nelson McCormick 2008

Avec : 

  • Brittany Snow : Donna Keppel
  • Scott Porter : Bobby
  • Jessica Stroup : Claire
  • Dana Davis : Lisa Hines

Origine : USA/Canada

Durée : 88 Min

Trois ans après le massacre de sa famille par un dangereux psychopathe, Donna a enfin repris une existence normale et se prépare à vivre la soirée la plus importante de l’année : le bal de promo du lycée. Ce qu’elle ignore, c’est que Richard Fenton, le tueur, s’est échappé de l’asile pour la retrouver…
Le détective Winn se lance à sa poursuite pour éviter le pire, mais Fenton a de l’avance. Alors que la fête bat son plein, le tueur passe à l’attaque… (source : allociné).

En cette fin des années 2000, Hollywood tente de remettre au gout du jour, les mythiques slasher des 80’s pour atteindre une nouvelle génération de spectateurs. «Vendredi 13», «Halloween», «Freddy», «Meurtres à la Saint Valentin»… Tous y passent avec plus ou moins de réussite.

Logiquement, «La Bal de l’Horreur», sympathique film du genre sorti en 1980 a droit lui aussi à sa cure de jouvence. Un nouveau remake donc ? Pas vraiment. Le studio détenteur des droits a préféré simplifier l’intrigue originale (la forme en «Whodunit» et le trauma collectif ont disparu) pour nous proposer ici, l’histoire simpliste d’un psychopathe qui dézingue tout l’entourage d’une étudiante qui l’obsède, le soir de son bal de promo.

Les producteurs justifient mollement ce choix par une volonté d’aller rapidement à l’essentiel pour ne pas «perdre» la cible adolescente visée. Mouais…

Autre choix, celui de ne pas montrer une seule goutte de sang pour mieux stimuler selon les producteurs, l’imagination du spectateur. Un nouvel argument fallacieux. Cette décision permettant plutôt au film de ne pas être flanqué d’une interdiction trop lourde pour assurer la venue du jeune public dans les salles.

Mais à trop vouloir s’éloigner de l’essence même du genre et d’édulcorer à ce point le tout, la production nous libre finalement un film d’une nullité affligeante.

Difficile de sauver quoi que ce soit de cette chose que seuls les amateurs hardcore de «Gossip Girl» pourront apprécier. Les autres n’auront rien à cirer du destin de ces apprentis yuppies de banlieue chic éliminés un à un par un tueur (sans masque) aussi effrayant et charismatique qu’une moule.

Entre une intrigue (?!) cousue de fil blanc, l’absence totale de suspense, des fake scares tout ce qu’il y a d’éculés, des acteurs insipides, conjugués au manque évident de talent du réalisateur, «Le Bal de L’Horreur» version 2008 constitue l’un des cocktails le plus indigestes de la production horrifique de l’ère moderne.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Le Bal de l’Horreur de Nelson McCormick 2008 Exterminator

Le Bal de l'Horreur

Notre Avis

Summary:

1.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags:


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1