Action - Aventure

Published on février 10th, 2014 | by Exterminator

0

L’Aube Rouge de John Milius 1984

Avec : 

  • Patrick Swayze : Jed
  • C. Thomas Howell : Robert
  • Leo Thompson : Erica
  • Charlie Sheen : Matt

Origine : USA

Durée : 114 Min

Par une matinée tranquille, les élèves d’un lycée voient, à travers les fenêtres de leur classe, des parachutistes armés jusqu’aux dents atterrir sur leur terrain de football. L’invasion des Etats-Unis vient de commencer ! Huit adolescents parviennent à s’échapper dans les montagnes et vont mener une véritable guerrilla urbaine pour défendre leurs parents, leurs amis et leur pays.  (Résumé : Source : cinemovies.fr)

Tout d’abord, remettons nous dans le contexte politique de l’époque. 1983, Ronald Reagan, alors président des Etats-Unis, passe à l’offensive en pleine guerre froide en instaurant l’initiative de défense stratégique, autrement appelée « Guerre des Etoiles », qui marque un positionnement plus que ferme face à « l’ennemi » soviétique. Une radicalisation qui va exacerber plus que jamais, un anti-communisme primaire auprès des américains et qui va rapidement se propager jusqu’à Hollywood.

C’est alors que nombres de longs métrages, en réponse aux films de propagandes anti-capitalistes issus de l’est, vont surfer sur ce sentiment grandissant en plein milieu des années 80. Le plus marquant d’entre eux, sera la séquelle de « Rambo » où Stallone part récupérer au Vietnam, un groupe de survivants yankees en dégommant au passage, tout se qui porte une étoile rouge. Pas très loin derrière, on retrouve cette « Aube Rouge » qui met en scène la résistance d’une bande d’ados lors de l’invasion des USA par l’ennemi communiste pendant une hypothétique troisième guerre mondiale.

Si le « Rambo » ne faisait pas dans le finesse, loin de là, ce film-ci ne prend pas de gants non plus pour nous offrir un point de vue sans nuances tout à la gloire de la bravoure américaine. Dès le départ, le décor est planté. Des parachutistes ennemis débarquent dans une petite bourgade US en éliminant directement un maximum de ses habitants. Mais une petit groupe de résistants va s’organiser pour lutter face à l’envahisseur.
Outre le fait que ce débarquement symbolise le festival d’invraisemblances qui fera suite, ce point de départ ultra partisan annihile d’entrée une quelconque reflexion. Les gentils sont très gentils et les méchants, très méchants. Un point c’est tout. Le film se transforme donc en une énorme propagande pro-US, pronant la loi du talion du début jusqu’au final jusqu’au-boutiste.

Difficile donc de se détacher d’un message sans concessions ultra présent, pour se laisser divertir un minimum devant ce film d’aventure en définitive, assez basique, pas aidé par une accumulation de situations invraisemblables et grotesques. Comment ne pas esquisser un sourire en voyant huit jeunes ados défier tout un corps d’armée sans essuyer la moindre perte pendant plusieurs mois ?… Retirés dans les montagnes, où trouvent t’ils les moyens de survivre ? Comment se fournissent t’ils en armes aussi facilement ? Des questions qu’il est difficile de mettre de côté. Mais que reste t’il alors ?… Des scènes de batailles fréquentes et efficaces et un casting de jeunes premiers de l’époque, tout à fait convaincants. En effet, les partitions réussies des espoirs d’alors (Swayze, Sheen, Howell, Grey…) parviennent un temps soit peu, à sauver le film au budget visiblement limité, d’un marasme complet.

On est déçu de voir dans quelle bêtise est tombé le réalisateur du mythique « Conan le Barbare » et scénariste de « Star Wars ». Dépassé par une époque et un état d’esprit aujourd’hui révolus, ce film reste de nos jours, une curiosité « nanardesque » difficilement regardable.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
L’Aube Rouge de John Milius 1984 Exterminator

L'Aube Rouge

Notre Avis

Summary:

1.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1