Policier - Thriller

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

L’Anti-Gang de Burt Reynolds 1982

Avec : 

  • Burt Reynolds : Tom Sharky
  • Vittorio Gassman : Victor Scorelli
  • Brian Keith : Papa
  • Charles Durning : Friscoe

Origine : USA

Durée : 122 Min

Flic d’élite Tom Sharky ? Sans doute mais encombrant : grande gueule, mauvais caractère, partisan des méthodes musclées. En bref, viré des stups, direction la brigade des moeurs…
L’ambiance change : pas de vagues surtout ! Sharky ne l’entend pas de cette oreille. Entraînant ses collègues, il monte une véritable machine de guerre contre les barons du sexe, et part en croisade contre le plus terrible d’entre eux, le dénommé Victor.
Et lorsque Dominoe, la call-girl qu’il doit protéger, est en danger, Sharky va se déchaîner…(Source : Allociné).

Pour sa troisième réalisation, l’acteur Burt Reynolds, alors au top de sa carrière, décide d’adapter le roman noir de William Diehl : « Sharky’s Machine ». Un sympathique polar sur un flic aux méthodes musclées qui va révéler un système d’escroquerie bien huilé.

Sur fond de musique jazz et funk (on reconnaitra le titre « Street Life » repris par Quentin Tarantino dans « Jackie Brown »), Reynolds va nous en faire un thriller classique, violent mais teinté d’humour.

Classique car l’acteur star ne s’attarde pas à analyser les conditions difficiles des flics de la mondaine, ni à décortiquer les relations ambigües qu’entretiennent les politiciens et le milieu. Reynolds préfère privilégier l’enquête, l’action et la relation qui va naitre en ce flic et la prostituée qu’il surveille et qui est au cœur de l’intrigue.

Pour l’enquête, il est vrai qu’elle est assez haletante quoi qu’un peu confuse par moments. Le scénario manquant de liant, survolant trop souvent les relations et les connexions entre les divers protagonistes.

Niveau action, on ne risque pas l’overdose. Malgré quelques scènes assez réussies et particulièrement violentes, le rythme n’est pas très soutenu sur les deux heures que font le film. Faute à la surexposition de l’idylle entre le personnage de Reynolds et de la call girl interprétée par la très belle Rachel Ward.

Ce flic qui tombe peu à peu amoureux de cette femme qu’il regarde nuit et jour et qui finira par tomber dans ces bras. Un choix qui n’a finalement rien d’original et qui handicape plus qu’il ne sert une intrigue qui peine souvent à avancer.

Heureusement, le casting très solide sauve un peu les meubles. Aux côtés de Reynolds et Ward, on retrouve le grand acteur italien Vittorio Gassman, la gueule de Henry Silva ou celles de Bernie Casey, Charles Durning ou Richard Libertini qui apportent une touche d’humour tout à fait appréciable.

« L’Anti Gang » reste donc un polar mineur, un peu frustrant qui en garde trop sous la semelle.

Spot TV

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
L’Anti-Gang de Burt Reynolds 1982 Exterminator

L'Anti-Gang

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags:


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1