Drame

Published on février 10th, 2014 | by Exterminator

0

L’Affaire Dominici de Claude Bernard-Aubert 1972

Avec : 

  • Jean Gabin : Gaston Dominici
  • Gérard Depardieu : Zézé Perrin
  • Gérard Darrieu : Clovis Dominici
  • Max Amyl : L’Avocat

Origine : France/Italie/Espagne

Durée : 105 Min

Dans la nuit du 4 au 5 août 1952, trois Anglais, Jack Drummond, sa femme Anne et leur fille Elizabeth sont assassinés près de leur voiture à proximité de La Grand’Terre, la ferme de la famille Dominici, sur la commune de Lurs dans les Alpes-de-Haute-Provence. Le patriarche Gaston Dominici a été accusé du triple meurtre, condamné à mort sans que sa culpabilité ait jamais été clairement établie, puis gracié en 1960 par le général de Gaulle. L’affaire fut suivie par plusieurs journalistes, tant français que étrangers. (Résumé : Source : Wikipédia)

20 ans après les faits qui auront marqué l’actualité française de la moitié du 20ème siècle, le cinéma se devait de mettre en image cette histoire sordide, pleine de mystères qui planent toujours de nos jours. En effet, Assigné à résidence à Montfort après son élargissement de peine, Gaston Dominici décède le 4 avril 1965 à l’hospice de Digne-les-Bains, sans que soit établi son degré d’implication dans le triple meurtre de la famille Drummond.

Qui mieux que le « monstre » Gabin pouvait incarner ce patriarche caractériel et protecteur d’une famille, finalement peu reconnaissante…Enfin, tout dépend de quel côté on se place…et c’est là la limite de cette reconstitution qui, d’un côté, a l’avantage de bien expliquer les circonstances et le déroulement de cette affaire, mais d’un autre côté, ne propose pas une vraie réflexion, se contentant de faire un simple constat de l’affaire. Le film ne prenant jamais réellement de parti pris, se résume à un simple déballage des faits.

Tout est présenté de manière chronologique, du drame aux divers procès sans un réel point de vue pro ou anti qui permettrait de développer un débat autour d’une affaire qui reste trouble, encore de nos jours.

Le film se regarde donc avec un certain intéret mais sans grande passion non plus, focalisé par le numéro de Jean Gabin qui « bouffe » l’écran par une quasi omniprésence presque un peu trop imposante, écrasant le reste de la distribution, pourtant constituée de Victor Lanoux, Gérard Depardieu (quoique débutant), Paul Crauchet etc….Faute aussi à une réalisation de Claude Bernard-Auber (qui se spécialisera dans le porno par la suite) sans aucune personnalité.

Pour l’un de se derniers rôles, on est quand même obligé de constater qu’aucun acteur n’a pu remplacer un tel mythe, portant à lui tout seul un film, aussi moyen soit-il.

A noter qu’un téléfilm avec Michel Serrault dans le rôle du chef de famille et Michel Blanc dans la peau du commissaire a vu le jour en 2003 mais qui n’apporte pas grand chose de plus.
Pour cette « Affaire Dominici », il en reste un film utile mais largement perfectible.

En Savoir Plus : Reportage

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
L’Affaire Dominici de Claude Bernard-Aubert 1972 Exterminator

L'Affaire Dominici

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1