Action - Aventure

Published on février 14th, 2014 | by Exterminator

0

La Tour Eiffel en Otage de Claudio Guzman 1980

Avec : 

  • Peter Fonda : Mike Graham
  • Maud Adams : Sabrina Carver
  • Billy Dee Williams : Clarence Whitlock
  • Keir Dullea : Mr Smith

Origine : USA

Durée : 95 Min

Mr Smith, malfaiteur de génie, a décidé, avec l’aide de spécialités de haut-vol, de prendre la tour Eiffel en otage et d’exiger une rançon en menaçant de la faire sauter. Mais l’UNACO, organisme international de lutte contre le banditisme, veille… (Source : première.fr)

Sortie dans les salles françaises en janvier 1981, cette adaptation du livre de Alistair MacLean («The Hostage Tower») est à la base, un téléfilm diffusé sur l’un des principaux network américain, CBS. C’est le distributeur Jacques Leitienne convaincu de son potentiel commercial, qui décida à l’époque de proposer cette production à gros budget et bénéficiant d’un casting solide, au public des salles obscures hexagonales.

Sur le papier, l’histoire qui nous rappelle les grandes heures du cinéma catastrophe, a en effet, de quoi séduire les amateurs de sensations fortes.

Un ingénieux criminel aidé par une équipe d’élite, décide de frapper un grand coup en prenant en otage la tour Eiffel au nez et à la barbe des autorités, menaçant de la faire exploser si on ne lui verse pas la modique somme de 30M$. Pour combler le tout, il enlève également la mère du président des Etats-Unis, séquestrée au coeur de la célèbre tour parisienne.

Alertée en amont du projet de ce «terroriste», l’UNACO, une organisation (totalement fictive) de lutte contre le crime sous la responsabilité des Nations Unies, parvient à infiltrer 2 de ses agents parmi les preneurs d’otage.

Comme prévu, on retrouve ici toutes les situations les plus classiques du genre. L’organisation méticuleuse de l’attaque, l’abordage, le demande de rançon, le début des négociations et un dénouement à suspense.

Et malheureusement, le scénario ne proposera rien de plus. L’ensemble est ici extrêmement prévisible et superficiel. Aucune surprise, aucune tension, ce film ne ressemble finalement qu’à un banal épisode d’une mauvaise série, plombé également par une réalisation des plus conventionnelles.

Le casting est lui aussi sous employé. Les présences de Peter Fonda, Maud Adams, Billy Dee Williams et Douglas Fairbanks Jr n’apportent finalement rien de plus.

On ne retiendra qu’une utilisation souvent judicieuse et réaliste (quoique totalement gratuite) de ce décor atypique, véritable symbole du rayonnement de la France à travers le monde.

Pas suffisant pour ressortir cette production pourtant ambitieuse de musée des «oeuvres» oubliées.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
La Tour Eiffel en Otage de Claudio Guzman 1980 Exterminator

La Tour Eiffel en Otage

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1