Policier - Thriller

Published on février 14th, 2014 | by Exterminator

0

La Main sur le Berceau de Curtis Hanson 1992

Avec : 

  • Rebecca de Mornay : Mme Mott/Peyton Flanders
  • Annabella Sciorra : Claire Bartel
  • Matt McCoy : Michael Bartel
  • Julianne Moore : Marlène Craven

Origine : USA

Durée : 110 Min

Claire et Michael Bartel forment un couple uni. Enceinte de son second enfant, Claire consulte un gynécologue mais celui-ci a une attitude équivoque : Claire porte plainte avec d’autres patientes et elles obtiennent gain de cause. Le praticien se suicide et Peyton, sa veuve, fait une fausse couche qui la rend stérile. Désespérée, elle veut se venger de Claire. Sous une fausse identité, elle se fait engager comme baby-sitter par les Bartel et tente de détruire leur famille, éliminant ceux qui trouvent ses agissements suspects (Source : wikipedia).

Cinq ans avant d’adapter le chef-d’œuvre de James Ellroy, «L.A Confidential», Curtis Hanson s’offre une petite escapade dans le genre ultra balisé du thriller psychologique mettant en scène une baby sitter déséquilibrée, déterminée à tuer une gentille mère de famille.

Claire et Michael Bartel (Annabella Sciorra et Matt McCoy) forment un couple de la middle class américaine tout ce qu’il y a de plus classique, avec une jeune fille et attendant la prochaine arrivée d’un petit garçon. Après avoir été subi les attouchements de son gynécologue, Claire porte plainte. Le médecin se suicide, laissant sa femme enceinte Peyton (Rebecca De Mornay) sans sou et déprimée, à tel point qu’elle fait une fausse couche. Pendant sa convalescence, Peyton n’a qu’une obsession, se venger de la femme qui a ruiné sa vie de famille. Six mois passent et Peyton parvient à se faire engager en tant que nounou au sein du petit foyer de Claire et Michael. Tout en gagnant leur confiance, elle fomente alors un long et méthodique plan de destruction.

Une intrigue des plus conventionnelle qui présente de nombreux points communs avec celle de «Liaison Fatale» (la folle blonde solitaire à la fois victime et coupable, l’intrusion «domestique»…) mais jouant ici encore plus sur la fibre et les peurs féminines.

La maternité, l’équilibre et la protection du foyer, l’affirmation de la féminité sont en effet les thèmes clefs de ce film. Hanson parvient ici parfaitement à capturer les aspirations et les angoisses des femmes contemporaines.

Dommage que tout cela soit finalement balayé par une hallucinante accumulation d’invraisemblances et l’utilisation systématique de ficelles éculées. Voir Peyton parvenir peu à peu à ses fins sans aucun accroc, ne provoquant jamais aucune suspicion et aidée à chaque fois par un extraordinaire concours de circonstances, devient rapidement ridicule. Et ce ne sont pas les nombreux efforts de mise en scène de Hanson qui parviendront à nous faire passer la pilule.

Seule véritable satisfaction, la performance de Rebecca de Mornay, géniale en perverse manipulatrice, alternant avec une formidable justesse, le chaud et le froid.

A noter également les présences convaincantes de Ernie Hudson et Julianne Moore.

Malgré ses limites, ce film sera pourtant maintes et maintes fois plagié dans un nombre incalculable de téléfilms de mauvaise qualité, destinés à la fameuse ménagère.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
La Main sur le Berceau de Curtis Hanson 1992 Exterminator

La Main sur le Berceau

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1