Action - Aventure

Published on février 3rd, 2014 | by Exterminator

0

La Ligue des Gentlemen Extraordinaires de Stephen Norrington 2002

Avec : 

  • Sean Connery : Allan Quatermain
  • Naseeruddin Shah : Capitaine Nemo
  • Peta Wilson : Mina Harker
  • Tony Curran : Rodney Skinner

Origine : USA/UK

Durée : 110 Min  

L’aventurier Allan Quatermain dirige la Ligue des Gentlemen Extraordinaires, association de sept super-héros légendaires, comprenant le mystérieux Capitaine Nemo, la femme vampire Mina Harker, l’invisible Rodney Skinner, le jeune et intrépide agent secret américain Tom Sawyer, l’inaltérable Dorian Gray et l’inquiétant duo Jekyll / Hyde. Venus des horizons les plus divers, les membres de la Ligue sont de farouches individualistes, des exclus au passé ténébreux et agité, dont les facultés hors normes constituent à la fois un atout et une malédiction.
Réunis dans des circonstances exceptionnelles, ils doivent en peu de temps nouer des rapports de confiance, apprendre à fonctionner en équipe. Après avoir embarqué à bord du Nautilus, ils gagnent Venise, où leur adversaire, le diabolique Fantôme, se prépare à saboter une conférence réunissant les plus grands chefs d’Etat…(Résumé : Source : Allociné.fr)

En 1998, Stephen Norrington dépoussiérait le film de vampire avec l’adaptation du comics, « Blade » relançant pour l’occasion, la carrière déjà vascillante de Wesley Snipes. Une réussite qui incita la Fox à lui confier la réalisation d’un blockbuster ambitieux.

A la base, de quoi faire un énorme film avec cette galerie de personnage de fiction, plus mythiques les uns que les autres ….et puis…..

Pourtant, ça commence plutôt bien avec l’introduction du fantôme, le passage en Afrique, le recrutement des gentlemen… Sans être époustouflante, loin de là, cette première partie se laisse regarder sans déplaisir même si l’humour vole déjà un peu bas.

Et puis arrive la longue séquence de Venise….Et là, c’est la catastrophe. Outre sa longueur, c’est sa laideur visuelle, son montage épileptique et sa mise en scène ratée dépassent l’entendement. Une débauche de CGI plus ratés les uns que les autres se succèdent pour un rendu digne d’une cinématique de Playstation 1. La suite du film n’a plus beaucoup d’intérêt, tellement le travail sur les personnages est pauvre. C’est un comble quand on a sous la main une mine pareille….Ce désintérêt des personnages se ressent sur le casting qui n’a pas l’air très concerné et qui ne dégage pas grand chose. Même Sean Connery ne parait pas très motivé. On glisse doucement mais sûrement vers une fin ratée qui ne décollera jamais, toujours aussi laide et très rapidement expédiée. Aucune tension, aucun suspense, c’est un massacre. Quel dommage…

Norrington déteste son film et aurait décidé d’arrêter la mise en scène après cela, tellement dégoûté par les processus de production qui ont orienté ce long métrage sans âme. Ca aussi, c’est dommage….

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
La Ligue des Gentlemen Extraordinaires de Stephen Norrington 2002 Exterminator

La Ligue des Gentlemen Extraordinaires

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1