Policier - Thriller

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

La Famille l’Ordonne de Fernando di Leo 1972

Avec : 

  • Mario Adorf : Luca Canali
  • Henry Silva : Dave Catania
  • Woody Strode : Frank Webster
  • Adolfo Celi : Don Vito Tressoldi

Origine : Italie/RFA

Durée : 95 Min

Luca Canali est un petit mac sans grande envergure. Pas de bol pour lui, arrive à Milan 2 tueurs de NY venu lui dire un petit bonjour avec leurs flingues. Don Vito, le parrain local leur prète main forte pour le retrouver, vivant de préfèrence. Mais Luca ne comprend pas pourquoi on lui prend la tête. Alors il commence à s’enerver et à butter un peu tout le monde qui essaie de lui casser les burnes. Quand on menace sa famille il déclenche une guerre dans Milan. (Résumé : Source : devildead.com)

Second opus de sa trilogie du « milieu », ce film est une nouvelle fois l’occasion pour Fernando di Leo de réunir un beau casting de gueules, des habitués des séries B de tout bord. C’est Henry Silva, Woody Strode, Adolfo Celi et Mario Adorf qui s’y « collent » cette fois-ci pour un poliziesco de très haute tenue.

Ceux qui trouvent les polars de Lenzi particulièrement violents, mysogines et vulgaires, ce n’est rien comparé à ce que Fernando di Leo à l’habitude de nous offrir dans ces films. Ici, il ne déroge pas à la règle avec un film particulièrement inhumain. On y écrase et torture des femmes, on y tue un enfant, un animal et une pleiade de personnages dans une violence quasi incomparable, filmée de manière frontale. Cela en est presque trop, même pour les plus insensibles.

Un scénario ultra simple qui permet donc à Di Leo de laisser libre court à tous ses excès. Le parrain des parrains envoie deux de ses meilleurs tueurs en Italie pour retrouver et éliminer l’un de ses sbires qui l’aurait soi-disant trahi. Ils seront pour cela, épaulés par le parrain local interprété par le grand Adolfo Celi, le même qui incarna le mythique Spectre dans le 3ème volet des aventures de James Bond « Opération Tonnerre ».

Le traqué est interprété à merveille par l’excellent Mario Adorf, acteur suisse, une véritable gueule carrée du cinéma italien et allemand. Petit mac dans le film, il sera au centre d’une chasse à l’homme intense et haletante, sans véritable temps morts. Adorf sur lequel l’étau se resserre de plus en plus au fil du métrage, devra laisser éclater toute sa violence pour sa survie. Violence qui se transformera par une vengeance irrévocable après la mort de ses proches.

Outre les scènes de fusillades, longues et violentes, on aura droit à une course poursuite d’anthologie, superbement filmée et qui d’achèvera de la plus impressionnante des manières. Le tout est rythmé par le score très funky de Armando Trovajoli, que ne renierait aucun film de Blaxploitation.

Finalement, les deux qui s’en sortent le moins bien dans l’interprétation, ce sont les deux « américains » avec un Henry Silva, pas si présent que cela dans le film, qui cabotine à souhait en gangster peu crédible, mais ce n’est rien comparé à la prestation monolytique de Woody Strode, totalement absent et piètre acteur ici, surtout pour le nombre ridicule de répliques qu’il a à sortir…

Cela ne gache en rien le résultat de ce très bon polizieco, teinté d’erotisme gratuit certes, mais qui reste une véritable référence du genre.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
La Famille l’Ordonne de Fernando di Leo 1972 Exterminator

La Famille l'Ordonne

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 4.6 (1 votes)

Tags: , , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1