Horreur

Published on février 3rd, 2014 | by Exterminator

0

La Colline a des Yeux de Alexandre Aja 2006

Avec : 

  • Aaron Stanford : Doug Bukowski
  • Kathleen Quinlan : Ethel Carter
  • Vinessa Shaw : Lynn Carter
  • Emilie de Ravin : Brenda Carter

Origine : USA / France

Durée : 107 Min

Pour fêter leur anniversaire de mariage, Big Bob Carter, un ancien policier de Cleveland, et sa femme Ethel ont demandé à leur famille de partir avec eux en Californie. Big Bob est sûr que faire la route tous ensemble les aidera à resserrer des liens familiaux un peu distendus. Même si tout le monde vient, personne n’est vraiment ravi d’être là. Lynn, la fille aînée, s’inquiète du confort de son bébé. Son mari, Doug, redoute de passer trop de temps près de son beau-père. La jeune Brenda regrette de ne pas être allée faire la fête à Cancun avec ses amis. Et Bobby ne s’intéresse qu’aux deux chiens de la famille. Une route désertique va conduire les Carter vers le pire des cauchemars… (Résumé : Source : Allociné.fr)

Depuis quelques années et le retour à la mode du cinéma d’épouvante, les producteurs américains en mal d’idées, ont décidé de faire appel à plusieurs réalisateurs européens pour remaker tous les plus grands succès ou meilleurs films qui ont fait la gloire du genre il y a presque 30 ans. Pas forcément ce que l’on peut qualifier de bonne idée, surtout après la malheureuse succession de remakes ratés voire nullissimes de classiques comme « Amityville », « Fog », « La Malediction » ou « Terreur sur la Ligne ». Heureusement il y a quelques exceptions et à l’image du « Massacre a la Tronçonneuse » de Nispel, cette relecture est une franche réussite.

A la base, un « Survival » éponyme, second film de Wes Craven datant de 1977, qui avait surpris et impressionné par sa violence très brutale. Choisi par Craven en personne, Alexandre Aja a pris le parti d’en faire un film tout aussi craspec et violent, finalement pas très éloigné de son modèle.

Certes la mise en place est un poil trop longue, la présentation de cette famille perdue en plein désert s’étire un peu, des petites coupes par ci par là n’aurait finalement rien changé à cette introduction. Mais elle permet néanmoins de faire monter très progressivement une tension qui dès que la nuit tombe, va se transformer en un déferlement de violence qui ne cessera quasiment plus jusqu’au générique de fin.
La scène de l’attaque de la caravane par cette horde de fous, victimes de radiations après une série d’essais nucléaires, est impressionnante, déclanchant chez le spectateur, un malaise certain. On ne pourra pas accuser Aja de jouer la surenchère, cette même scène était tout autant extrême dans l’original.

La suite du film dans le village abandonné est toute aussi angoissante. Le film se poursuit certes dans une accumulation de scènes gores particulièrement choc mais celles-ci ne sont jamais gratuites, s’intégrant parfaitement dans cette longue et oppressante chasse à l’homme.

Bref, un survival digne de son modèle qu’il modernise (et enterre un peu quand même) sans pour autant le trahir. Tout simplement l’un des meilleurs films du genre.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
La Colline a des Yeux de Alexandre Aja 2006 Exterminator

La Colline a des Yeux

Notre Avis

Summary:

4.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1