Action - Aventure

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

Kill Bill Vol.2 de Quentin Tarantino 2004

Avec : 

  • Uma Thurman : Beatrix Kiddo
  • David Carradine : Bill
  • Daryl Hannah : Elle Driver
  • Michael Madsen : Budd

Origine : USA

Durée : 137 Min

Un mariage en plein désert : un commando fait irruption dans la chapelle, massacre les mariés et leurs invités et disparaît, laissant pour morte la Mariée et l’enfant qu’elle porte.
Après quatre ans de coma, la Mariée se lance à la poursuite des assassins, membres du gang de Bill au sein duquel elle-même exerça autrefois ses talents de tueuse.
Redevenue la redoutable Black Mamba du Détachement International des Vipère Assassines, la Mariée n’a plus qu’une obsession : tuer Bill. (Résumé : Source : cinemotions.com)

Après un premier volet à la violence graphique extrêmement poussée et aux références évidentes au cinéma asiatique, Tarantino prend un axe radicalement différent pour ce second opus.

Démarrant quasiment là où le premier film s’était arrêté avec la poursuite par Uma Thurman de sa quête vengeresse auprès des cinq personnes qui ont voulu sa mort, ce volume va s’avérer plus explicatif, revenant notamment sur les circonstances de l’assassinat raté de la mariée à la chapelle de El Paso.

Cette scène du massacre, tournée complètement hors champ, marque d’emblée une différence d’approche avec le premier volume. Le ton est donné, moins caractérisé donc par cette violence omniprésente. Ce film toujours très référencé, passe des clins d’oeil aux films d’exploitations asiatiques à des hommages plus subtils au cinéma de genre italien des années 70 : le western, le giallo et même le film d’horreur avec cette référence au « Frayeurs » de Lucio Fulci lors de la scène d’enterrement « texan » de Uma Thurman par Michael Madsen.

Moins hystérique, Tarantino prend donc ici son temps pour préparer ces affrontements avec de longues scènes de dialogues prémices à des duels implacables venant tout droit du western spaghetti.

Le cinéaste fera néanmoins un dernier retour aux références au cinéma asiatique lors de la longue séquence d’initiation de la mariée chez le maître Pai Mei, incarné une nouvelle fois par le génial Gordon Liu.

Le face à face tant attendu avec Bill, à la fois surprenant et touchant, prend un virage presque autobiographique avec le long monologue sur les super-héros de David Carradine. Une façon pour Tarantino d’exorciser son nouveau statut de cinéaste star.

La preuve que Quentin Tarantino nous livre ici une oeuvre d’une incroyable maturité, maitrisant une nouvelle fois parfaitement, son intrigue et les références qui vont avec, soutenu par une actrice formidable.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Kill Bill Vol.2 de Quentin Tarantino 2004 Exterminator

Kill Bill Vol.2

Notre Avis

Summary:

4.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1