Drame

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

Josepha de Christopher Frank 1982

Avec : 

  • Miou-Miou : Josépha Manet
  • Claude Brasseur : Michel Laurent
  • Bruno Cremer : Régis Duchemin
  • Jacques Boudet : Moulu

Origine : France

Durée : 114 Min

Michel et Josepha sont des comédiens abonnés aux seconds rôles, ils ne se produisent que dans de petits théâtres dont les pièces à l’affiche ne font pas recette. Ils gagnent péniblement de quoi vivre. Mais la passion qu’ils vouent à leur métier ainsi que leur amour les aident à surmonter les difficultés. Cependant, un jour, Josepha découvre que Michel a eu une liaison avec une autre femme et ce fragile équilibre est remis en cause. (Source : wikipedia.fr).

Romancier, dramaturge, scénariste, Christopher Frank – disparu en 1990 – était un véritable et admirable auteur. On lui doit notamment les scripts de «L’Important c’est d’Aimer» de Zulawski, «Eaux Profondes» de Michel Deville ou «La Dérobade» de Daniel Duval, tous remarquables. C’est presque naturellement qu’il passe pour la première fois derrière la caméra pour l’adaptation de l’un de ses livres publié en 1979, «Josepha». La chronique d’un amour qui se fane entre deux comédiens désabusés.

Miou-Miou incarne cette femme déchirée par une carrière qui peine à décoller et un sentiment de révolte apparu depuis qu’elle a appris que son mari l’a trompée pendant un an avec une attachée de presse. Claude Brasseur interprète ce mari blasé, triste mais toujours très amoureux de sa femme malgré son escapade à laquelle il ne donnera jamais une explication, une justification. Tout bascule le jour où Josepha rencontre Régis (Bruno Cremer) qui va lui apporter tout ce que Michel n’est plus capable de lui donner. Cet «évènement» va donner une nouvelle tournure, non seulement à leur histoire commune mais également à leur propre chemin.

Loin du mélo dégoulinant, Christopher Frank ne tombe jamais dans le piège des habituels clichés et nous livre une première oeuvre sensible, tout en nuance et en justesse qui parle forcément à chacun d’entre nous. Le néo-cinéaste peut également compter sur des acteurs en tous points épatants qu’il dirige avec beaucoup de talent. A la fois attachante et insaisissable, Miou-Miou crève littéralement l’écran et signe ici l’une de ses plus belles prestations. Même sentiment pour Brasseur et Cremer, parfaits dans ces deux rôles parfaitement complémentaires.

On ne peut qu’être admiratif devant un film au sujet aussi universel que difficile, autant maitrisé, à la fois émouvant, déchirant, vrai…

Sorti en Mars 1982, «Josepha» connaitra un succès d’estime (880 000 entrées) qui permettra à Christopher Frank d’enchainer sur deux films tout aussi mémorables : «Femmes de Personne» et l’envoutante «Année des Méduses».

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Josepha de Christopher Frank 1982 Exterminator

Josepha

Notre Avis

Summary:

4.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1