Comédie

Published on février 6th, 2014 | by Exterminator

0

Jean-Philippe de Laurent Tuel 2005

Avec : 

  • Fabrice Luchini : Fabrice
  • Johnny Hallyday : Jean-Philippe
  • Guylaine Londez : Babette
  • Elodie Bollée : Laura/Marion

Origine : France

Durée : 90 Min 

Fabrice, cadre moyen, est un fan absolu de Johnny Hallyday, peut-être même le plus grand… Mais un jour, il se réveille dans une réalité différente, un monde parallèle où Johnny n’existe pas.
Perdu, orphelin, il se met alors à la recherche de Jean-Philippe Smet, pour savoir ce qu’il est devenu dans cette autre dimension, et lorsqu’il le retrouve enfin, c’est pour découvrir un patron de bowling, un type comme les autres qui n’est jamais devenu une star.
Fabrice n’a plus qu’un seul but : ressusciter son idole, réveiller le « Johnny » qui sommeille en Jean-Philippe.
Mais Jean-Philippe peut-il devenir en quelques mois ce que Johnny Hallyday a mis des années à construire ?
Les deux compères ont 40 ans de « Johnny » à rattraper !
A travers l’aventure de ce pari impossible, une amitié extraordinaire va naître entre les deux hommes… (Résumé : Source : Allocine.fr)

Malgré ce pitch de rêve, le film est au final, une véritable déception. Comme trop souvent dans le cinéma héxagonal, on commence fort mais la suite s’enlise très vite.

La première partie (courte) est assez réussie avec un Luchini à fond dans son personnage de fan absolu, jalonnée de gags particulièrement bien écrits (la scène du commissariat notamment).

Malheureusement, la rencontre avec le Johnny de l’autre monde, patron d’un bowling nommé l' »Olympia », marque un coup d’arrêt et casse le ressort comique du film.

Si cette rencontre est touchante, la suite est finalement assez ennuyeuse.

La faute à un scénario qui s’essouffle rapidement et à une absence de gags préjudiciable. Il ne se passe plus grand chose hormis la scène du casting où les deux compères croisent le Bernard Frédéric de « Podium ». Et encore… Ce n’est même pas drôle.

On arrive péniblement à l’accomplissement de leur aventure avec le concert au Stade de France mais le pire est à venir.

L’épilogue est en effet incompréhensible, nous laissant sur notre fin et soulevant un sentiment de gros gachis.

Coté casting, après un début sur les chapeaux de roue, Luchini devient vite énervant et perd toute crédibilité, trop proche de son personnage public connu de tous. Quand à Johnny, il fait ce qu’il peut mais à l’air souvent complètement dépassé, visiblement peu à l’aise avec ce rôle de looser.

Tant de promesses non tenues, c’est assez frustrant d’autant qu’avec un sujet en or comme celui-ci, on était en droit d’attendre beaucoup mieux.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Jean-Philippe de Laurent Tuel 2005 Exterminator

Jean-Philippe

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1