Comédie

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

In & Out de Frank Oz 1997

Avec : 

  • Kevin Kline : Howard Brackett
  • Tom Selleck : Peter Malloy
  • Joan Cusack : Emily Montgomery
  • Matt Dillon : Cameron Drake

Origine : USA

Durée : 90 Min

Howard Brackett enseigne la littérature et la poésie anglaises au lycée de Greenleaf, une paisible bourgarde de l’Indiana où il a passé son enfance. Célibataire desinvolte, il est fiancé depuis trois ans à la timide Emily Montgomery, qui attend avec impatience leur mariage, comme sa mère. C’est alors qu’un de ces anciens élèves, devenu comédien, recoit un Oscar à Hollywood. Filmé par la télévision, il rend un hommage public à son ancien professeur et inspirateur, Howard Brackett… qui est gay. (Source : allociné.fr).

Cérémonie des Oscars 1994. Tom Hanks reçoit l’Oscar du meilleur acteur pour sa performance remarquée dans «Philadelphia». Très ému, il remercie lors de son discours, le prof de théatre de son lycée Rawley Farnsworth, et son ancien camarade de classe John Gilkerson, deux des personnalités gays qui l’ont fortement inspiré.

Cette allocution retentissante servira de point de départ au scénario de Paul Rudnick qui voit là l’occasion d’aborder de front, le thème jusqu’alors soigneusement ignoré au cinéma (hormis quelques notables exceptions) de l’homosexualité. L’occasion également de faire le portrait de cette Amérique profonde, hypocrite, conservatrice, voire rétrograde.

Mais Rudnick n’oublie pas non plus de se moquer de Hollywood et des médias dans cette comédie à la fois drôle, fine et sensible.

Drôle parce que le film est rempli de séquences hilarantes, devenues pour certaines carrément cultes (la leçon de virilité, le fameux baiser de Tom Selleck à Kevin Kline…). Fine car le réalisateur Frank Oz prend soin de ne jamais tomber dans la vulgarité, se jouant parfaitement des nombreux stéréotypes liés au sujet. Il réussi surtout le pari de faire un film fédérateur, pas exclusivement réservé à la communauté gay qui pointe les travers d’une société bâtie sur les faux-semblants et le mensonge. Sensible enfin car le film réserve quelques séquences émouvantes parfaitement mises en scène.

«In & Out» bénéficie également de la performance toute en subtilité du génialissime Kevin Kline, loin de la sempiternelle «folle» maniérée. Même chose pour Tom Selleck, excellent dans ce rôle de journaliste à l’homosexualité assumée. Joan Cusack et Matt Dillon viennent parfaitement compléter une distribution quatre étoiles.

Plus de 15 ans après sa sortie, ce film garde tout son intérêt tant les mentalités ont malheureusement peu évolué, voire même fait quelques pas en arrière.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
In & Out de Frank Oz 1997 Exterminator

In & Out

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1