Action - Aventure

Published on février 9th, 2014 | by Exterminator

0

Il Faut Sauver le Soldat Ryan de Steven Spielberg 1998

Avec : 

  • Tom Hanks : Capitaine Miller
  • Tom Sizemore : Sergent Horvath
  • Edward Burns : Reiben
  • Matt Damon : Ryan

Origine : USA

Durée : 165 Min

1944, le jour J du débarquement en Normandie. Le capitaine John Miller a pour mission de retrouver le soldat James Ryan, dont les trois frères sont morts au combat. Confrontés à une situation périlleuse, les hommes discutent les ordres et cherchent des réponses au coeur d’eux-mêmes. (Résumé : Source : cinemovies.fr)

Près de 15 ans après sa sortie, on résume encore trop souvent cette longue fresque à sa première demi-heure, la reconstitution phénoménale du débarquement des troupes américaines sur les plages de Normandie en 1944. Dans un sens, on peut le comprendre, cette première partie absolument extraordinaire, se suffit presque à elle même, tellement l’expérience reste encore aujourd’hui, unique. Spielberg ne nous cache rien de la violence du massacre qui a eu lieu sur ces plages, poussant l’immersion jusqu’à l’extrème en créant pour l’occasion, un « effet » visuel qui donne au film, un aspect proche du documentaire. Un effet obtenu en fermant le « shutter », l’obturateur de la caméra. Depuis, cette technique a fait des émules et a été maintes et maintes fois reprises avec plus où moins de réussite et de justifications.

Après cette première demi-heure d’anthologie, démarre donc un second film, forcément moins intense mais non moins admirable. Pas évident en effet d’enchainer après cette véritable claque audiovisuelle. Mais grâce à son art du découpage, Spielberg parvient rapidement à relancer notre intéret avec la présentation de l’équipe qui sera désignée pour retrouver le fameux soldat Ryan, seul survivant d’une fratrie de trois.

Au départ, il faut reconnaitre qu’il est difficile d’adhérer à l’idée (Même si ce scénario est librement inspiré d’une histoire vraie) que l’armée américaine, quatre jours après le débarquement, se préoccupe de sauver l’un de ses soldats perdu derrière les lignes ennemies sous pretexte que c’est le dernier d’une fratrie et que sa mère ne s’en remettrait pas si ce dernier venait à disparaitre. Donc, pour un seul homme, simple soldat, même pas gradé, on envoie une section de huit hommes…..

Cette histoire, aux mains d’un réalisateur moyen, aurait pu accoucher d’une catastrophe, sauf que c’est Steven Spielberg qui est derrière la caméra et qu’il parvient toujours à justifier l’injustifiable. Si la suite s’étire parfois un peu en longueur et souffre d’un petit problème de rythme, notamment durant la (trop) longue scène dans l’église, cette baisse de régime est heureusement de courte durée, dès lors que la section, presque par hasard et, surtout, par chance…c’est ça le cinéma….tombe nez à nez sur le fameux soldat Ryan. Point de départ d’une dernière partie en forme de constat sur l’absurdité de la guerre.

Oeuvre majeure du réalisateur, ce film n’a rien perdu de son impact et reste l’une des plus incontestables réussites du célèbre cinéaste.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Il Faut Sauver le Soldat Ryan de Steven Spielberg 1998 Exterminator

Il Faut Sauver le Soldat Ryan

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 3.9 (2 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1